#Objectif bien-être

Temps de lecture estimé : 5 MINUTES

Comment bien choisir son lieu de vie à la retraite ?

La retraite est un nouveau départ dans la vie. Cependant, il ne faut pas occulter les questions de santé et d’autonomie ainsi que la proximité de votre famille. Il paraît indispensable d’anticiper vos futurs besoins à la retraite, et par la suite lorsque vous serez aux portes du grand âge.
Voici des pistes que nos experts AÉSIO ont étudiées, pour déterminer votre lieu de vie idéal.

Adaptation de l’habitation actuelle ou déménagement en résidence services ? S’installer à la campagne ou au cœur des villes ? Rester à proximité de ses proches et de sa famille pour se faire aider au quotidien ou s’éloigner pour vivre mieux sa retraite en toute autonomie ?

Ce sont des questions à ne pas laisser en suspens pour votre prochain lieu de vie.
Et cela vaut autant pour votre domicile ou une résidence services. Sans compter qu’une partie du choix dépend également des ressources financières à disposition et la capacité de vos proches à vous venir en aide.

85% des Français SOUHAITENT VIEILLIR À LEUR DOMICILE*

Etude Ifop et Sociovision réalisée fin 2019

La majorité des personnes âgées vieillissent effectivement dans de bonnes conditions d’autonomie près de leurs proches. Elles ont su adapter leur logement en prévision de leurs vieux jours.
 

Tout l’art de bien aménager votre intérieur

Trois aménagements majeurs peuvent être envisagés pour améliorer, dès aujourd’hui, votre confort et prévoir votre maintien à domicile dans les meilleures conditions :

  1. Rendre votre salle de bains accessible pour éviter les mauvaises chutes : installez un revêtement de sol antidérapant, remplacez la baignoire par une douche à l’italienne sans rebord et prévoyez des barres d’appui, par exemple.
  2. Limiter l’usage des escaliers : quand cela est possible, installez votre chambre au rez-de-chaussée. Si ce n’est pas possible, ajoutez un éclairage lumineux aux marches (voire avec détecteur de mouvements pour la nuit), des rampes solides et des bandes anti-dérapantes. Autre aménagement possible : un monte-escalier ou un ascenseur.
  3. Opter pour la domotique : bien qu’un peu coûteux, ce système vous offre une tranquillité d’esprit, des niveaux de sécurité sans précédent et la commodité de contrôler les températures, l’éclairage, les volets roulants ou encore l’audio et vos portes sans avoir à vous déplacer.

Les aides pour adapter votre habitation

Si votre logement est bien adapté, vous pourrez rester chez vous et économiser la charge financière d’un hébergement et de la prise en charge en EHPAD. Mais assurez vous de deux choses :

- D’un côté, votre famille doit être à proximité afin de vous aider dès que nécessaire.
- D’un autre côté, améliorez votre maison pour disposer de tous les équipements et aménagements dont vous aurez besoin. Pour cela, vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux d’aménagement : ANAH, caisses de retraites, collectivités territoriales (régions, départements, communes), Action logement… Les aides sous forme de prêt, de subventions ou d’avantages fiscale sont nombreuses [voir lien].

Si votre choix porte sur une résidence seniors, vous ne pourrez pas bénéficier d’aide. En effet, ces résidences de services sont déjà équipées pour faciliter l’utilisation quotidienne des lieux. Elles proposent même des logements intelligents et adaptés, capables d’accompagner et de protéger leurs occupants. La résidence seniors se pose comme une bonne alternative si votre famille ou vos proches ne sont pas à proximité.
Si vos revenus ne sont pas suffisants pour payer le loyer demandé, votre famille peut être amenée à participer à une partie de son financement (souvent après la vente de votre maison actuelle, pour alléger les frais).

L’EHPAD, une alternative utile

Quand il devient difficile de rester à domicile en raison de votre état de santé ou que vos proches ne peuvent plus vous venir en aide, l’EHPAD (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) se pose comme une alternative utile. Ce type de maison de retraite médicalisée propose tout ce dont vous pouvez avoir besoin : équipements adaptés, restauration, soins médicaux, assistance…

À cela s’ajoute une gamme complète de services pour vous permettre de profiter pleinement de votre retraite et en toute sécurité. L’EHPAD - malgré l’actualité qui lui donne mauvaise presse ces derniers temps - se positionne donc comme un lieu de vie animé favorisant les liens sociaux.


Par exemple, des établissements comme la “Cité des Aînés” (en photo) supervisée par AÉSIO Santé, développent des programmes de bien-être et des activités ludiques et/ou thérapeutiques.

Cité des aînés Auvergne loire

Ces derniers apportent aux résidents une ambiance chaleureuse propice au bien-être, au confort et au développement personnel. Choisir un EHPAD comme lieu de vie à la retraite cela ne veut pas dire renoncer à la proximité avec votre famille, qui pourra continuer à vous visiter régulièrement !

L’accessibilité du suivi médical

Quel que soit votre choix, rester à domicile ou déménager en résidence seniors, faites attention à votre santé, essentielle pour préserver votre autonomie le plus longtemps possible.

Choisissez aussi votre lieu de vie à la retraite en fonction de la proximité de professionnels de santé. Il doit être aisé de :

  • consulter votre médecin fréquemment, afin de repérer toute anomalie dans votre état de santé général, car passés 60 ans, un petit ennui de santé peut vite se compliquer ;
  • vous faire dépister régulièrement pour les cancers ;
  • vous faire vacciner contre les maladies infectieuses, notamment la grippe saisonnière pour laquelle il y a une gratuité à partir de 65 ans ;
  • prendre soin de votre santé bucco-dentaire ;
  • mettre en place un suivi ophtalmologique annuel à partir de 60 ans.

"MIEUX VAUT PRÉVENIR, QUE GUÉRIR" : COMMENT RESTER EN BONNE SANTÉ ?

Malgré – et à plus forte raison, à cause de – l’avancée en âge, il convient de conserver une activité physique régulière et d’adopter une alimentation équilibrée.

Les services et activités de proximité

Le climat, le prix de l’immobilier, la sécurité, la vie sociale et culturelle, l’accès aux commerces et aux transports en commun… Voilà également des points à prendre en compte, si vous le pouvez, pour choisir votre lieu de vie et profiter pleinement de votre retraite.

Même si la campagne présente de nombreux avantages, à bien des égards les centre-ville sont les destinations préférées des retraités. Aucune surprise à cela : ils proposent généralement tout ce dont vous avez besoin pour vous épanouir et faciliter votre quotidien.

Les villes préférées des seniors

Que vous souhaitiez acquérir une nouvelle résidence principale ou optiez pour un logement en résidence de services, le choix de la ville compte énormément.

Quelles sont les meilleures villes françaises où il fait bon vivre à la retraite ?
Selon Le Figaro, Andernos-les-Bains remporte la palme de la ville offrant des conditions de vie idéales pour les seniors. Arcachon arrive en seconde position. Nichée dans un formidable écrin de verdure, Limoges occupe la première place du palmarès des grandes villes de plus de 100.000 habitants.
D’ailleurs, les villes universitaires sont de plus en plus prisées ! Cela tient à leurs ressources culturelles, éducatives et récréatives, mais aussi à la présence d’un CHU et à des systèmes de transports en commun performants.

Comment maintenir le lien social ?

Rester connecté socialement est essentiel au bien-être. En effet, une vie sociale riche :

  • procure un sentiment d’appartenance et nourrit votre identité personnelle ;
  • donne du sens à la vie et renforcer votre estime personnelle ;
  • fournit un soutien, facilite la gestion des problèmes et contrôle les niveaux de stress ;
  • donne la motivation à faire faire quelque chose et quelqu’un avec qui le faire.

À la retraite, maintenir une vie sociale active peut être difficile. Une situation qui s’accentue avec l’âge, en particulier lorsqu’on a du mal à sortir de son domicile.
Mais ce n’est pas inéluctable en privilégiant un logement situé près de lieux qui sont animés et accessibles.


Ainsi, il sera plus aisé de faire de nouvelles rencontres :

  • en rejoignant des clubs et des associations en phase avec vos centre d’intérêts ;
  • en suivant des formations pour acquérir de nouvelles compétences ;
  • en continuant de travailler quelques heures par semaine.

La retraite est également le bon moment pour vous investir en tant que bénévole pour des actions humanitaires ou solidaires. Elles favorisent et intensifient la vie sociale. Elles permettent de vous trouver une nouvelle "utilité" sociale. Ce qui n’empêche pas de continuer à voir très régulièrement votre famille et vos amis ! Dans tous les cas, vous avez tout intérêt à entretenir les relations de votre vie d’actif. Vous pouvez même utiliser Internet pour retrouver de vieilles connaissances.

Dans une résidence seniors, la situation est différente. Il y a de fortes chances que vos échanges sociaux s’enrichissent car vous êtes au contact d’autres aînés, et sollicités par des animateurs. Vous sélectionnez les services et activités qui vous intéressent et contribuent à votre qualité de vie, au-delà de votre logement. C’est un lieu de vie idéal car les résidences seniors sont situées au cœur de la ville, intégrées dans la vie de quartier. De plus, elles encouragent le maintien du lien familial et certaines activités peuvent être pratiquées en famille : sorties de groupe, repas, spectacles…
 

Pour conclure

En fonction de vos centres d’intérêts et passions, optez pour un lieu de vie qui optimise votre autonomie et ne vous empêche pas de vivre "comme avant" près de vos proches et vos centres d'intérêts. Cela s’anticipe, dans la mesure du possible, par le choix de la localisation de votre résidence principale ou la résidence de services.

Ainsi, mieux vaut que votre habitation à la retraite soit proche de toutes les commodités et des transports. Il s’agit d’accéder facilement aux différentes activités qui vous intéressent et aux soins médicaux. Votre logement doit offrir un cadre de vie propice à l’épanouissement personnel, sans vous couper des autres, votre famille en particulier, et entouré d’équipements indispensables pour vieillir dans les meilleures conditions.

Idéalement, concertez-vous avec vos proches, pour choisir un lieu de vie où ils pourront venir vous voir souvent, et peut-être vous venir en aide au quotidien, afin de vous permettre de vieillir en toute sérénité !