La Chaire RESPECT : pour un monde en santé

La qualité de l’environnement a un effet direct sur notre santé. Le dérèglement climatique fait peser de nouveaux risques sur le système sanitaire français.
Pour garantir une accessibilité durable et responsable à la santé pour tous, AÉSIO mutuelle et l’EHESP créent la Chaire RESPECT : RÉsilience en Santé, Prévention, Environnement, Climat et Transition.
Homme sur une montagne, boucle bleue, logos Aésio et EHESP

 

L’objectif de cette Chaire est d’étudier les risques que fait porter le dérèglement climatique sur notre santé, les conditions de leur assurabilité pour tous et de proposer un système de santé sobre en carbone et adapté aux besoins en termes d’offre de soins, d’accessibilité et de prévention.

L'engagement d'AÉSIO mutuelle

Mieux comprendre les liens entre santé et environnement pour mieux agir en prévention et en soin pour tous

Épidémies, canicules, pollution… La dégradation de notre environnement fragilise notre santé, comme le souligne le dernier rapport du Groupe Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC).
Alors que le système sanitaire français est déjà soumis à de fortes tensions, il est urgent de comprendre les impacts de l’environnement sur la santé humaine pour garantir sa résilience.

Notre système de santé fait face à 2 enjeux majeurs :

- faire évoluer les mesures de prévention et les pratiques en matière de soins pour répondre aux nouveaux risques liés à l’environnement
- accélérer sa transition égologique pour réduire son impact sur l’environnement.

AÉSIO mutuelle investit dans la recherche, au travers de la Chaire RESPECT

Pour accompagner ces mutations indispensables, nous souhaitons contribuer activement à :

  • Identifier et intégrer les risques liés à la qualité de l’environnement dans les pratiques en prévention et en santé ;
  • Faire de la prévention un axe essentiel en faisant converger santé publique, santé au travail et santé environnementaleafin d’adopter une approche centrée sur l’individu – et non sur les différentes disciplines – et de lutter plus efficacement contre les inégalités de santé ;
  • Concevoir des solutions concrètes pour préserver le bien-vivre et garantir l’accessibilité de la santé de nos adhérents.
Sophie Elkrief, DG AÉSIO mutuelle

Avec la Chaire RESPECT, nous voulons comprendre les risques actuels et futurs que fait courir la dégradation de notre environnement sur la santé humaine. Pour AÉSIO mutuelle, il s’agit de déterminer l’assurabilité des risques identifiés, les mesures de prévention, d’adaptation et de soin à envisager dans nos offres tout en favorisant la décarbonation du système de santé. ”

Sophie ELKRIEF directrice générale d'AÉSIO mutuelle

La Chaire RESPECT

La Chaire RESPECT – RÉsilience en Santé, Prévention, Environnement, Climat et Transition – initie une démarche de recherche-action inédite.
Son ambition : mener des recherches génératrices de solutions concrètes pour améliorer le système de santé français.

« En tant qu’acteur mutualiste de la protection de la santé des Français, il est de notre responsabilité d’investir dans la recherche au profit d’une appréhension toujours plus éclairée des risques liés à la santé humaine, et ce dans le but d’apporter des solutions préservant le bien-vivre de nos adhérents et leur pouvoir d’achat » justifie Sophie ELKRIEF.

De la recherche à l’action, pour préserver la santé

Les experts et scientifiques qui contribuent à la Chaire RESPECT poursuivent 2 buts :

- Associer recherche fondamentale et expérimentation de terrain pour comprendre l’impact de l’environnement sur notre santé
- Initier des actions aux côtés des acteurs de santé pour concevoir un système de santé responsable et décarboné.

Leurs travaux, conduits par l’École des Hautes Études en Santé Publique (EHESP) dédiée à l’enseignement et la recherche en santé publique, ont pour objectifs de :

  • Qualifier les facteurs de risques environnementaux pour la santé et les défis à relever pour les professionnels de santé
  • Faire de la prévention généralisée un axe majeur de réponse aux nouveaux risques sanitaires
  • Elaborer des recommandations d’actions qui prennent en compte les capacités des acteurs de la santé à innover.

Ces travaux contribueront activement à préserver une accessibilité durable et responsable à la santé pour tous.

L.Chambaud, directeur Ehsep

Inclure les transitions, dont la transition écologique, dans les enjeux de santé publique est un défi auquel l’École des Hautes Études en Santé Publique s’attelle depuis déjà plusieurs années. (...) Cette nouvelle Chaire nous permet de faire un pas de plus vers une santé publique résiliente, adaptée aux défis sociétaux, [qui] contribuera ainsi à assurer une accessibilité durable à la santé. ”

Laurent CHAMBAUD directeur de l’EHESP - © photo C.Boulze

Lire le communiqué de presse

Chaire RESPECT - AÉSIO et l’ÉHESP font du lien entre environnement et santé, une cause majeure 158.5 Ko - PDF

 

—  À propos de l’EHESP

L’École des Hautes Études en Santé Publique est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP). Grand établissement, l’EHESP est membre du réseau des écoles de service public (RESP), de France Universités et de la conférence des grandes écoles (CGE).
Elle est engagée dans le projet Université de Rennes (UniR).

Véritable plateforme pour l’enseignement et la recherche en santé publique, l’EHESP est structurée selon des départements (sciences humaines et sociales / Institut du management / méthodes quantitatives en santé publique / sciences en santé environnementale) intégrés dans un projet interdisciplinaire incluant notamment des centres de recherche labellisés.

L’EHESP propose des filières de formation de cadres supérieurs pour la fonction publique, des spécialités de diplôme national de master, des diplômes de mastères spécialisés, des parcours de doctorat et une offre très riche de formation tout au long de la vie.

Logo bleu école EHSEP

L’EHESP accueille 1.300 élèves et étudiants provenant d’une cinquantaine de pays différents et 6.000 stagiaires en formation continue par an. Elle fait appel à 700 conférenciers chaque année.

« Les liens entre santé et environnements font partie des piliers de la recherche menée au sein de l’école et nous avons également intégré la thématique des impacts du changement climatique sur le système de santé. En 2020, la formation ChanCES pour « changement climatique, transitions et santé » a été lancée pour les professionnels en poste.
[La Chaire RESPECT] nous permet de faire un pas de plus vers une santé publique résiliente, adaptée aux défis sociétaux, dans une approche pluridisciplinaire chère à notre établissement. De par une recherche-action, au plus proche des professionnels de terrain et usagers des systèmes de santé, elle contribuera ainsi à assurer une accessibilité durable à la santé. Elle permettra d’apporter une dynamique au déploiement des recherches autour de cette thématique qui constitue un enjeu majeur de la santé publique de demain »
 détaille Laurent Chambaud, directeur de l’EHESP.

 

—  Nos partenaires

AÉSIO mutuelle et l’EHESP fédèrent un écosystème de partenaires pour animer la recherche-action sur les interactions entre environnement et santé, avec notamment :

Airparif, l'observatoire de la qualité de l'air en Île-de-France

L’observatoire surveille et analyse la qualité de l’air en Île-de-France. La Chaire RESPECT s’appuie sur ses travaux de recherche pour qualifier le risque majeur que représente la dégradation de la qualité de l’air sur la santé et déployer des solutions de prévention efficaces.

Shift Project, laboratoire d’idées au service de la transition énergétique

Ce Think tank constitué d’experts et de professionnels, partage ses analyses et ses outils d’ingénierie avec la Chaire RESPECT, pour accélérer la décarbonation du système de santé français.