#Objectif bien-être

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Autotests : un vrai plus pour notre santé ?

Les autotests Covid-19 seront bientôt disponibles en France. Mais savez-vous qu’il existe une multitude de tests réalisables chez soi qui permettraient d’avoir un diagnostic préliminaire et de s’assurer ainsi de sa santé ? Comment ça marche ? Où s’en procurer ? Eléments de réponses.
Femme à la pharmacie, paye un test

Qu’est-ce qu’un autotest ?

Les autotests sont des tests à réaliser facilement chez soi. Ils servent à dépister certaines pathologies courantes et à détecter des pathologies infectieuses.

Autotests Covid-19 : où en sommes-nous ?

Des auto tests, ou TROD pour « test rapide d’orientation diagnostique », ont déjà été déployés dans certains pays, comme l’Allemagne ou l’Autriche… En France, selon Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé, des autotests pour la Covid-19 devraient être disponibles en pharmacie « et peut-être en supermarché » dans les prochains jours.

La Haute Autorité de santé (HAS) a autorisé, mardi 16 mars, les autotests par prélèvement nasal pour dépister une infection par le virus du Covid-19.

Ces autotests sont des tests antigéniques rapides capables de détecter la Covid-19 à partir d’un prélèvement nasal. Ils seront en vente libre, sans ordonnance. Concernant leurs remboursements, la question est encore à ce jour en étude.

Comment ça marche ?

Pour ces autotests, le mode de fonctionnement est plus facile.

Le prélèvement nasal que l’on fait pour l’autotest est moins profond (3-4 cm) et moins désagréable que le prélèvement nasopharyngé pour les tests RT-PCR classique.

L’autotest ressemble à un coton-tige, moins long que les écouvillons que l’on introduit au fond du nez. Il suffira de frotter les parois de ses narines, puis de tremper la tige dans une solution qui détecte la présence du Covid-19 en moins d’une demi-heure.

N’hésitez pas à vous tenir informé sur le lancement des autotests Covid-19 ici !

Quels autres diagnostics peuvent être réalisés par des autotests ? 

Nous connaissons depuis longtemps l’existence des tests de grossesse, et plus récemment celui du VIH, que l’on peut réaliser chez soi. Depuis quelques années, de nouveaux autotests ont fait également leur apparition sur le marché tels que : 

  • L’autotest du diabète : il permet de mesurer le taux de glucose dans le sang
  • L’autotest du cholestérol : il permet de surveiller le taux de cholestérol dans le sang
  • L’autotest des MST : il permet de détecter des infections telles que la Chlamydia, la Trichonomase ou la Gonorhée 
  • L’autotest de l’anémie : il permet de doser la concentration de ferritine dans le corps
  • L’autotest de la ménopause : il permet de mesurer le taux de FSH dans les urines, et d’évaluer le stade de la ménopause 
  • L’autotest de l’infection urinaire :  il permet de détecter dans les urines la présence d’une bactérie et d’une réaction inflammatoire.
Femme qui regarde le résultat d'un auto test à domicile

Bon à savoir : les autotests sont des dispositifs médicaux de diagnostic, vendus sans ordonnance en pharmacie. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

Quels avantages et limites à l'autotest ? 

Les avantages

Faciles d’utilisation, les autotests vous renseignent sur la présence ou non d’un marqueur biologique.

Ils sont pratiques lorsque l’on veut lever un doute sur sa santé. De plus, ils peuvent présenter de nombreux avantages tels que la discrétion, la rapidité et l’accessibilité particulièrement en cette période de crise sanitaire où médecins et laboratoires peuvent être moins disponibles. 

Les limites

Bien que les objectifs de ces autotests soient d’orienter un diagnostic, d’améliorer la prévention et de proposer un outil de surveillance, les autotests ne remplacent pas les examens de biologie médicale analysés par le médecin traitant

Les résultats obtenus doivent être confirmés par des examens de biologie médicale et partagés avec le médecin traitant qui prend en charge le patient, afin d’établir un diagnostic.

-------------------------------

Afin de vous assurer de leur fiabilité, voici nos recommandations : 

- Achetez les autotests seulement dans les pharmacies d’officine, ou sur leurs sites internet. 

- Lisez bien la notice d’utilisation et respectez-la.

- Assurez-vous également que votre autotest porte, sur l’emballage et la notice du produit, le logo du marquage CE et le numéro de l’organisme qui a vérifié la conformité avec la réglementation européenne.

- Restez vigilant au vu des résultats obtenus.

- Demandez toujours conseil à un professionnel de santé. La réalisation d’un autotest ne remplace pas les examens de biologie médicale analysés par votre médecin traitant. 

Les actualités sur le sujet

"Covid-19 : quelle place pour les tests antigéniques nasaux dans la stratégie de dépistage ?" ; CP 16/03/2021 (HAS)

"Autotests : de nouveaux outils de dépistage à réaliser soi-même autorisés" ; 17/03/2021 (Service-public.fr)

Rédigé par : Yasmine KHIZRANE