#Objectif bien-être

Temps de lecture estimé : 4min

Dents blanches à quel prix ?

Qui n’a jamais rêvé d’avoir un sourire parfait ? La quête des dents blanches et brillantes est un parcours risqué ! Toutefois, il existe différentes techniques pour se blanchir les dents. Nous vous expliquons !

En effet, si le fait d’avoir des dents blanches est souvent attribué à une bonne hygiène bucco-dentaire, il n’en est rien ! La couleur des dents varie suivant les personnes et parfois, même avec une bonne volonté, il est difficile d’avoir une dentition bien blanche.

Le blanchiment dentaire, qu’est-ce que c’est ? 

Le blanchiment dentaire regroupe les techniques qui visent à éclaircir l’émail des dents.  Il existe différentes méthodes et différents lieux où le pratiquer, chez un professionnel ou même chez soi. Attention toutefois, toutes les techniques ne se valent pas et certaines précautions sont à prendre. 

Avant toute intervention, il est important de réaliser un bilan bucco-dentaire par votre dentiste, afin de vérifier l’absence de contre-indication médicale.  

Les contre-indications 

  • Présence de caries et lésions
  • Hypersensibilité dentaire
  • Femmes enceintes ou qui allaitent
  • Tabagisme 
  • Dentition usée 

Les différentes techniques pour blanchir les dents

Avant de vous rendre chez votre dentiste ou si vous avez des contre-indications, il existe des techniques simples et naturelles pour se blanchir les dents, à faire chez soi.

Les techniques naturelles "maison" 

Vous pouvez diluer du bicarbonate de soude avec votre dentifrice. En effet, c’est un abrasif doux qui permet d’éliminer les tâches sur les dents. Sa propriété blanchissante permet de révéler l’éclat des dents. Cette technique doit être utilisée occasionnellement, une utilisation trop fréquente pourrait fragiliser l’émail et ainsi empêcher sa régénération. 

Souvent conseillé en association avec le bicarbonate de soude, c’est une fausse bonne idée ! N’utilisez surtout pas de citron, son acidité a tendance à dissoudre l’émail ce qui va rendre les dents poreuses et sensibles.

Si elle est utilisée pour blanchir les dents, son efficacité n’est toutefois pas prouvée. La perception du blanchiment se fait grâce au contraste entre le noir du charbon et les tons blancs des dents.

Les kits de blanchiment « maison »

Attention, les kits de blanchiment à réaliser vous-même ne sont pas forcément une bonne idée car ils rendent la plupart du temps les dents fragiles et très sensibles ! Une mauvaise utilisation du produit ou un kit de mauvaise qualité pourra aussi tâcher vos dents de manière irréversible. Leur usage est donc fortement déconseillé. 

Ces kits de blanchiment dentaire se composent le plus souvent d’une gouttière avec une lumière bleue intégrée et des seringues qui contiennent le produit. Après vous être soigneusement lavé les dents, vous déposez le produit dans la gouttière, la placez sur les dents, allumez la lumière bleue et patientez plusieurs minutes. Une fois le temps écoulé, vous vous brossez les dents une nouvelle fois.
Les kits peuvent aussi se présenter sous forme « de bandes blanchissantes ». Il s’agit de bandes transparentes à coller sur les dents et à laisser poser quelques minutes.

Le témoignage d'une consommatrice de kit de blanchiment dentaire

J’ai testé plusieurs kits de blanchiment dentaire que j’ai achetés directement sur internet. La plupart de ces kits ont fortement abimé mes dents, elles sont devenues extrêmement sensibles et tachées de nuances blanches. Les autres kits n’ont pas fonctionné sur moi. C’est pour cela que je n’achète plus ce genre de produits car le résultat ne vaut pas les inconvénients que l’utilisation entraîne. ”

Témoignage d'une consommatrice de kit de blanchiment dentaire

Les produits de blanchiment vendus sur internet viennent surtout des États-Unis et ont une forte concentration en peroxyde d’hydrogène interdite en France. Leur utilisation au-dessus des normes légales peut avoir des effets néfastes sur la santé et risquent de déclencher hypersensibilité dentaire, et douleurs…

Chez le dentiste 

Rappelons que les dentistes sont les seuls professionnels autorisés à poser le diagnostic préalable nécessaire, afin de s’assurer que votre santé bucco-dentaire est compatible avec les traitements de blanchiment envisagés.

Le détartrage 

Le détartrage dentaire est un acte préventif qui contribue à la bonne santé de vos dents, au même titre que le brossage régulier. C’est aussi un moyen de rendre à vos dents leur éclat et leur blancheur. Le détartrage est remboursé par la Sécurité sociale et il peut être fait une fois par an afin de conserver une bouche en bonne santé.

Sur le même sujet

Découvrez notre mutuelle santé

Vous pouvez consulter nos offres santé pour en savoir plus sur la prise en charge de vos soins dentaires.

La technique dite « du fauteuil » au cadre réglementé consiste à effectuer un blanchiment dentaire directement au cabinet de votre dentiste. La séance peut durer de 30 à 90 minutes en fonction de la couleur naturelle de vos dents. Le dentiste va disposer le gel sur vos dents puis va activer les agents blanchissants grâce à une lampe spéciale. Il faut compter entre 600 € et 1 200 € ce type de séance de blanchiment. Votre dentiste vous confectionnera des gouttières dentaires sur mesure pour prolonger le traitement à domicile après la séance de blanchiment.

Une autre technique, dite « ambulatoire », consiste à porter des gouttières adaptées, préalablement réalisées par le dentiste, et à poursuivre le traitement à domicile, en y ajoutant un gel à action blanchissante plusieurs heures par jour pour une durée d’environ deux semaines.

Les bars à sourire 

Les bars à sourire sont des établissements où il est possible de faire un blanchiment dentaire express (environ 20 min) avec un coût compris entre 80 € et 150 €. Attention, les employés des bars à sourire ne sont pas dentistes, ils ne sont ni formés ni encadrés par un spécialiste. Ce n’est pas tout, les produits utilisés dans certains cas ne sont pas conformes aux normes ! En effet, pour donner suite à la directive européenne du 21 septembre 2011, les bars à sourire n’ont plus le droit d’utiliser une quantité de peroxyde d’hydrogène supérieur à 0,1 %. L’utilisation de peroxyde d’hydrogène de 0,1 % à 6 % est réservée aux professionnels de santé. Au-dessus de 6 %, le produit est interdit en France car il peut avoir des effets néfastes sur la santé.

Nos petites astuces pour éviter le jaunissement des dents

  • Limitez la consommation de café et de thé
  • Réduisez fortement la consommation de sucreries 
  • Limitez la consommation de fruits rouges, qui sont richement pigmentés
  • Brossez-vous les dents après chaque repas (au moins le matin et le soir)
  • Évitez de fumer ! La cigarette contient effectivement des substances qui entraînent le jaunissement des dents

Il est important d’avoir une bonne hygiène bucco-dentaire et des dents en bonne santé. Pour cela, n’hésitez pas à vous rendre chez votre dentiste 2 fois par an.

Sur le même sujet

Une santé bucco-dentaire au top à tous les âges

Caries, maladies de gencives… La santé bucco-dentaire nous concerne tous, tout au long de la vie. À chaque génération, ses problèmes mais surtout ses solutions. Les gestes à adopter au quotidien pour croquer la vie à pleines dents !

#Objectif bien-être

Rédigé par : Aubane CHIALVETTO