#Objectif bien-être

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Seniors - Des ateliers pour lutter contre la fracture numérique

1 Français sur 3 manque des compétences numériques de base estime l'INSSE. Les seniors sont particulièrement fragilisés, quand on sait que 53% des plus de 75 ans n’ont pas accès à internet à leur domicile !
Pour les accompagner, AÉSIO mutuelle se mobilise et a organisé des ateliers à destination de ses adhérents.

"Fracture numérique" : de quoi parle-t-on ?

La fracture numérique désigne l’inégalité dans l’usage et l’accès aux technologies numériques, information et communication (TIC) comme l’ordinateur, les téléphones portables ou tout simplement internet.

On désigne également la difficulté, voire l’incapacité, d’accès ou d’usage du numérique par le terme « illectronisme ».

(Source : INSEE)

Les groupes les plus concernés par la fracture numérique correspondent le plus souvent à des caractéristiques sociales et environnementales spécifiques.

—  L’âge : les +60 ans sont les plus touchées

Pour différentes raisons – comme le manque de formation à ces outils – et l’utilisation rare, voire absente des outils.

—  La catégorie sociale a également un impact sur l’accès à internet

Les personnes moins diplômées ou à revenus modestes sont plus exposées.

- 34% des personnes peu ou pas diplômées n’ont pas accès à internet, contre 3% des diplômées du supérieur
- 16% des ménages les plus modestes, contre 4% des ménages les plus aisés (source : INSEE)

—  Des territoires plus touchés que d’autres, par la fracture numérique

En France, certains territoires sont dits en "zone blanche" (= non couverts par le réseau internet). Le plus souvent, ces territoires sont des zones rurales, moins densément peuplées.

Depuis 2001, le programme « Zones blanches centres-bourgs » est mis en place par le gouvernement pour répondre aux attentes des citoyens en matière de connectivité mobile. Ce dispositif vise à apporter une couverture mobile sur ces territoires. Malgré ce dispositif, plusieurs zones sont encore sans réseau, ce qui accroît la fracture numérique.

Au 28 septembre 2021, on compte 89 zones de départements français non, ou mal couverts, par le réseau mobile (source : Arcep).

Le numérique dans les démarches administratives

Depuis plusieurs années, les services administratifs publics se dématérialisent, ce qui simplifie les démarches pour les usagers mais en exclut d’autres.

Le fait de dématérialiser des démarches du quotidien comme déclarer ses revenus, déposer des documents à la CAF, s’inscrire au code de la route… peut dissuader une partie d’usagers à effectuer ces démarches administratives importantes car ils n’ont pas accès aux outils ou n’en comprennent pas le fonctionnement.

Pour accompagner les Français dans les usages numériques et ainsi éviter les inégalités, le gouvernement met en place plusieurs dispositifs :

  • Le Pass numérique : destiné aux personnes en difficultés avec le numérique, ce pass offre 10 à 20 heures de formation pour une valeur de 50 à 100 euros.
    Vous pouvez en faire la demande auprès de votre Caisse d’Allocations Familiales, Pôle Emploi, les MSAP ou d’une structure de service public.
  • Une plateforme d’aide pour les besoins numériques du quotidien : https://www.solidarite-numerique.fr/
  • Un kit d’aide pour accompagner vos proches éloignées du numérique : https://kit-inclusion.societenumerique.gouv.fr/

Si vous avez du mal avec vos démarches administratives ou tout simplement le numérique, n’hésitez pas à en faire part à des proches ou à vous rendre dans des structures de services publics !

Le numérique durant le confinement

Comment lutter contre la fracture numérique ?

Des solutions concrètes existent et permettent d’accompagner les personnes non connectées à acquérir l’accès, le matériel et la connaissance des outils numériques.
Vous pouvez d’ailleurs vous-même contribuer si vous avez des personnes concernées dans votre entourage ! Voici quelques pistes…

À votre niveau

  • Prendre le temps d’expliquer et d’apprendre à nos aînés les outils technologiques, leur accessibilité
  • Aider les seniors à l’installation des équipements électroniques pour ne pas les décourager
  • Partager des campagnes de sensibilisation via vos réseaux sociaux ou en en discutant pour que tout le monde ait conscience de l’ampleur du problème
  • Rendre le numérique plaisant d’utilisation pour ne pas l’assimiler à une contrainte administrative : montrer à nos proches tout ce qu’internet peut apporter de divertissant et utile (ex : boîtes mails, journaux, jeux, boutiques en ligne…)

Au niveau des pouvoirs publics

  • Mettre fin à la complexité des sites administratifs
  • Renforcer le cadre juridique pour sécuriser la confidentialité et la protection des données

Malheureusement, à cause des zones blanches, de la méconnaissance des outils et des difficultés à s’équiper notamment du fait du prix la situation reste compliquée.
Alors aidons-nous pour y remédier !

Agir ensemble

Des ateliers contre la fracture numérique

L’exclusion numérique touche un quart des seniors, or l’accès à l’information et à la communication à distance, grâce au numérique, favorise l’autonomie !

C'est l'objet des ateliers "Agir ABCD" que co-organise AÉSIO mutuelle pour ses adhérents.

S'inscrire aux ateliers

AÉSIO mutuelle se mobilise et lance des ateliers numériques pour les seniors

AÉSIO mutuelle a choisi de se mobiliser sur le numérique et mène une campagne d’accompagnement des personnes âgées. Nous avons proposé des ateliers solidaires à destination des seniors, en partenariat avec Agir ABCD.

Ces ateliers ont pour but de rendre les seniors plus autonomes dans l’accès et les pratiques de base du numérique et d’internet.

3 ateliers ont été proposés aux adhérents seniors de la mutuelle, afin de les sensibiliser sur les axes suivants :

  •  La découverte des smartphones et tablettes

Cet atelier a pour objectif de favoriser l’accès au numérique via les téléphones et les tablettes, en expliquant leur fonctionnement. Les participants peuvent ainsi s’initier au numérique pour mieux vivre avec leur temps, utiliser les pratiques administratives en lignes pour être plus autonomes.  

J’avais surtout peur des arnaques. N’étant pas très forte en informatique, je souhaitais avoir des astuces pour ne pas faire de bêtises, sur le site des impôts par exemple ! Cet atelier m’a donné des tuyaux afin de les éviter. Je me sens beaucoup plus à l’aise avec le numérique. J’ai notamment retenu qu’il fallait supprimer l’historique après avoir été sur un site. Dorénavant je suis scrupuleusement ce que je fais avec le numérique et je me sens beaucoup plus à l’aise ! ”

Témoignage de Christine P. Participante à l’atelier "Osez le numérique"
  •  Comprendre la dématérialisation numérique

Cet atelier aborde les différents services administratifs de l’État en ligne. Il permet ensuite de se familiariser avec quelques services de notre vie quotidienne. Dans le but de s’adapter à la suppression du papier par les administrations et dans la vie courante.

Je suis plus confiante ! Avant, je n’étais pas rassurée par le sans contact par exemple. Finalement on ne voit pas le code et ça présente un certain avantage. L’équipe est formidable, l’atelier est très riche, il permet aux hommes et aux femmes d’un certain âge de continuer à prendre leur vie en main. ”

Témoignage de Josiane P. Participante à l’atelier "Fraudes et arnaques"
  •  Les fraudes et les arnaques en ligne

Cet atelier solidaire permet de mettre en garde chacun et d’inciter à la vigilance envers les publicités alléchantes reçues par mail, ainsi que par courrier ou téléphone.

L’atelier est parfait pour un public âgé. Il y avait d’ailleurs des retraités présents, qui avaient des besoins et des demandes, et qui étaient ravis de l’animation proposée. ”

Témoignage de Jean-François H. Participant à l’atelier "Fraudes et arnaques"

Agir ABCD

Deux intervenants de l’association Agir ABCD ont animé chacun des 3 ateliers.
L'objectif ? Susciter la réflexion et le débat auprès des participants.

Agir ABCD est une ONG nationale, qui accompagne les populations en difficulté à l’aide d’une charte qui définit les axes de travail et les missions spécifiques de l’association. Cette association est composée de retraités à même d’identifier les besoins des + plus de 60 ans, et de comprendre les enjeux et les facteurs de réussite du « Bien vieillir ».

L’un des axes composant son ADN est un travail complet en direction des seniors pour faciliter le bien vieillir, accompagner les retraités pour éviter le repli sur soi, les inclure dans le tissu social sans exclusion, et les aider à maintenir leur autonomie.

Atelier de Dijon, matériel informatique et personnes dans une salle

© Atelier Agir ABCD / Aésio mutuelle, à Dijon

Vous n’avez pas pu participer à la première vague d’ateliers ? Ne vous en faites pas, AÉSIO mutuelle prévoit de programmer de nouveaux ateliers.

→  Restez informé sur l'Agenda de nos actions en territoire.

Notre partenaire

Rédigé par : Jade FERRERES