#Objectif bien-être

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Fin des masques "faits maison" à l’école et en entreprise

Face à l’arrivée de nouveaux variants de la Covid-19, les règles se durcissent. Le Haut Conseil de la santé publique ainsi que le gouvernement préconisent de ne plus porter de masques "faits maison". Pourquoi ? Quels masques sont désormais autorisés ? On fait le point.
jeune femme en pull jaune, fais un masque en tissu à la machine à coudre

Qu’est-ce qui change ? 

Même s’ils respectent les normes de l’Afnor, les masques "faits maison" sont désormais proscrits. Depuis le 29 janvier, un nouveau décret, a actualisé le protocole sanitaire et a affirmé qu’ils seraient finalement insuffisamment efficaces face aux virus qui circulent. 

En effet, les masques en tissu, industriels ou artisanaux dits de catégorie 2, ne bloqueraient que 70% des particules. Or, pour qu’un masque soit efficace, il doit avoir plus de 90% de pouvoir filtrant.

Ainsi, selon ce nouveau protocole sanitaire, tous les élèves à partir de 6 ans doivent porter un masque de catégorie 1 depuis le 1er février 2021. Les masques "faits maison" sont également interdits en entreprise.

Le masque artisanal que l’on fabrique chez soi, avec la meilleure intention du monde, en respectant les normes Afnor, n’offre pas nécessairement toutes les garanties nécessaires. ”

Olivier VERAN Ministre de la Santé

Quels masques grand public sont autorisés aujourd’hui ?

Seulement trois types de masques devraient désormais être portés dans l’espace public et à l’école, à savoir :

—  Les masques chirurgicaux

Ils sont disponibles partout et ont un pouvoir filtrant de 94 à 98%. Les masques chirurgicaux vous permettent de ne pas contaminer votre entourage en projetant des microgouttelettes dans l’air. Ils se portent face blanche sur le visage, et bleue vers l’extérieur. Il est recommandé de ne pas les porter plus de 4 heures d’affilé.

—  Les masques FFP2 et FFP3

Ce sont les plus filtrants, avec une filtration allant de 98 à 99%. Ils vous protègent et protègent les autres. De plus, ils peuvent être utilisés pendant une durée de 8 heures. Sachez qu’il est pour l’instant possible de vous en procurer en pharmacie. 

—  Les masques en tissu industriels, de catégorie 1

A condition que leur capacité de filtration soit supérieure à 90% (ce que le Ministère de l’Economie nomme "masques grand public filtration supérieure à 90%", à savoir les masques en tissu destinés à prévenir la projection de gouttelettes d’une taille égale ou supérieure à 3 microns) et qu’ils conservent leur efficacité après au moins 5 lavages.
En effet, leur filtration doit être garantie car ils répondent en principe à des normes industrielles imposées. Vérifiez donc la notice ou l’emballage, pour vous en assurer. Leur durée maximale d’utilisation ne doit, quant à elle, pas dépasser 4 heures.
Et vérifiez le cadre dans lequel vous le portez car, faute de preuve sur leur catégorie, ils pourront être refusés. Attention notamment aux enfants, qui doivent désormais porter à l’école un masque de catégorie 1, dès la primaire.

Comment reconnaître un masque en tissu de catégorie 1 et de catégorie 2 ?

  • Sur les masques en tissu, la catégorie 1, ou UNS1, doit être clairement indiquée à côté de l'inscription AFNOR. Cette mention peut se trouver sur l'emballage, la notice ou l'étiquette du masque en tissu.

Si la catégorie n'est pas clairement mentionnée, un logo mentionnant la capacité de filtration à 90% peut être présent. Le Ministère de l’Economie et des Finances précise que ces nouveaux logos devront être apposés sur les masques "grand public filtration supérieure à 90%" directement, ou sur la notice ou l’emballage les accompagnant, au plus tard le 1er mars 2021.

Attention - Le logo « testé X lavages » en forme de cocarde tricolore n’a, en soi, aucun lien avec cette certification. Il faut s’attacher au % de filtration noté !

logo masque tissu catégorie 1

Le Ministre a été rassurant en précisant sur France Inter : « Restent valides tous les masques dont le pouvoir filtrant est supérieur à 90% », c’est-à-dire « la quasi-totalité des masques industriels grand public ».

Généralement, les masques de catégorie 1 sont très épais par rapport aux masques en tissu de catégorie 2.

  • Les masques jetables de catégorie 1, eux, sont les masques chirurgicaux bleus et blancs, avec un marquage CE, la norme EN 14683 et la mention "type 1". 

Découvrez tous les avantages insoupçonnés du masque avec Françoise

Dans cette vidéo, "Je ne suis pas une senior, je suis Françoise", on passe en revue tous les avantages à porter le masque

------------

Rappel : pensez à bien porter votre masque !  

Pour qu’un masque soit efficace, il est impératif de respecter ses conditions d’usage :

  • Assurez-vous que votre masque couvre bien la bouche et le nez. Votre masque doit également englober votre menton.
  • Avant de le poser sur votre visage, lavez-vous les mains à l’eau et au savon (ou avec du gel hydro alcoolique si vous n’en avez pas la possibilité).
  • Appliquez-le en le tenant par les brides ou par les élastiques.
  • Une fois qu’il est posé sur votre visage, évitez de le toucher ou de le déplacer. Si cela arrive par inattention, lavez-vous les mains.
  • Si votre masque est mouillé, il est inutile de le laisser sécher. Un masque humide perd en efficacité. Jetez-le et prenez un nouveau masque.
  • Gardez votre masque sur votre visage lorsque vous parlez, toussez, éternuez… C’est là qu’il est le plus utile ! Vous pourrez ensuite le changer s’il est trop humide.
  • Ne conservez pas des masques utilisés dans vos poches, sacs… ils ne vous seront plus d’aucune utilité !

Pour vous protéger et protéger vos proches, pensez toujours à respecter l’ensemble des gestes barrières : distanciation physique, lavage de mains régulier à l’eau et au savon, recours au gel hydroalcoolique…