SolidaritéInstitutionnel

Temps de lecture estimé : 4 mn

#HistoireDeLiens : au plus proche de vous pendant la crise

Durant le confinement, nous avons mis en lumière ces professions dites "invisibles". Celles qui ont œuvré pour (re)créer du lien avec les publics isolés lors de la crise du Covid-19. Découvrez-les en photos.

Une histoire de liens en images 

Nous sommes venus à votre rencontre, que vous soyez infirmière libérale, personnel en milieu hospitalier, aide à domicile, aidant, senior, personne en situation de très grande précarité…  

Durant cette période délicate, chaque semaine, nous vous avons raconté différentes « #HistoiresDeLiens ». Ces moments ont été immortalisés à travers de superbes photographies, parfois très intenses émotionnellement et impactantes – vous avez sans doute vu les clichés sur notre compte Twitter ? – qui font ressortir un bel élan de solidarité et de générosité. 

Des histoires personnelles, racontées par 8 photographes professionnels à qui nous avons donné carte blanche pour réaliser les plus belles images de votre quotidien en confinement. Notre dernière histoire de liens a pris place au sein de salons de coiffure franciliens au moment de leur reprise d’activité, afin d’illustrer la reconstruction de liens sociaux après 8 semaines de confinement. 

Les professionnels de la coiffure, véritables acteurs de liens sociaux 

Le Groupe AÉSIO accompagne Coiffure Vitalité, qui a soutenu les salons de coiffure français dans leur reprise d’activité. Cette mutuelle santé « spécial coiffeur » offre une protection complète aux professionnels de la coiffure et métiers connexes. Elle est le fruit d’une co-construction entre plusieurs partenaires sociaux et mutuelles, dont le Groupe AÉSIO fait partie. 

Dès l’annonce du déconfinement, la prise de rendez-vous chez le coiffeur a été une priorité pour de nombreux Français.  Couleur, mèches, coupe… que ce soit pour la reprise du travail ou tout simplement pour leur bien-être, dès le 11 mai les premiers clients ont fait leur apparition dans les salons. 

Comme de nombreuses entreprises, les salons de coiffure et les coiffeurs à domicile, ont dû réagir vite pour mettre en place de nombreuses mesures sanitaires. Un kit de prévention élaboré sur la base des recommandations du Ministère du Travail, du Ministère de la Santé et de l’INRS leur a permis d’instaurer des dispositions afin d’accueillir leurs personnels et leurs clients en toute sécurité

Alors comment s’est organisée la réouverture des salons après ces semaines de confinement ? Nous nous sommes déplacés auprès de plusieurs professionnels de la coiffure, afin de capter les plus belles images de la renaissance de ces liens sociaux.

Être coiffeur à l’heure de la distanciation physique et recréer du lien 

Que reste-t-il des liens sociaux après 8 semaines de confinement, de gestes barrière et de distanciation sociale ? Focus sur ces acteurs du lien qui ont accepté de nous rencontrer et nous ont confié leurs ressentis sur leur reprise d’activité à la suite du confinement. Oulia, David, Mélanie, Alexandre, Estelle, Elisabeth, Julie… ils sont coiffeurs ou coloristes et ont été photographiés par Vincent JAROUSSEAU.  

Ce photographe d’origine nantaise s’est rendu dans 7 salons de coiffure d’Ile-de-France pour capter cette nouvelle #HistoiresDeLiens à l’heure de la distanciation physique. 

Bien que les clients parlent beaucoup de ce qu’il s’est passé durant cette période, « ce qui ressort est la joie de retrouver les clientes et collègues du salon » !

Dossier - Carte blanche à Vincent Jarousseau

Lire nos communiqués de presse sur le sujet

AÉSIO et la MACIF s’engagent pour renforcer les liens sociaux avec les personnes âgées isolées à l’heure de la crise du Covid-19 218.9 Ko - PDF

Face à l’urgence sociale et territoriale, le Groupe AÉSIO se mobilise 190.7 Ko - PDF

Rédigé par : Marie BIACHE