SolidaritéInstitutionnel

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Cité des aînés ou la maison de retraite du futur : 2 jours de mobilisation pour nos aînés

AÉSIO vit un de ses temps forts, les 25 et 26 novembre, avec une série d’évènements venant illustrer la capacité de notre groupe à apporter des solutions concrètes aux grands enjeux de société.

Tout commencera par l’inauguration de l’emblématique Cité des aînés à Saint-Etienne, lieu d’accueil et de vie pour personnes âgées dépendantes ou en perte d’autonomie. Composée d’un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) de 159 places, d’une résidence autonomie de 35 logements, et de 12 logements adaptés, la Cité est conçue comme un lieu accueillant et ouvert sur la ville, donc proche de toutes commodités.

Elle offre à ses résidents les solutions les plus innovantes (lit médical intelligent) en matière d’accompagnement et de conseils tout en proposant un tarif journalier parmi les plus bas en France. Cette réussite collective est rendue possible par le soutien du  Département de la Loire et de la Région Auvergne Rhône-Alpes.

Les 13èmes rencontres de Défi autonomie, qui se déroulent également à Saint-Etienne et dont le Groupe AÉSIO est l’un des principaux partenaires, viendront rythmer ces 2 jours, avec colloque, salon et débats qui réuniront plus de 1000 acteurs de la dépendance. L’occasion de découvrir les meilleurs services pour les personnes âgées, mais aussi pour les personnes atteintes de maladie d’Alzheimer ou à la santé fragile (en soins de longue durée), et d’échanger sur les solutions pour les rendre accessibles au plus grand nombre.

C’est à cette occasion qu’AÉSIO dévoilera le « Carnet de la longévité », recueil de 10 initiatives locales qui ont fait leurs preuves et qui gagneraient à être déployées sur d’autres territoires. Nous souhaitons mettre à disposition des différents candidats aux prochaines municipales des solutions pour permettre aux seniors de bien vieillir dans leur commune, et de marquer des points pour l’indicateur du vivre mieux.

Mais tous ces projets, ces innovations, ces investissements, ne feront sens que si nous disposons toujours d’un personnel, à domicile et en établissement, en nombre suffisant pour faire face au choc démographique qui s’annonce. C’est tout le sens de la campagne Dites Leur Merci engagée le 13 octobre dernier qui vise à obtenir des mesures structurelles fortes pour sauver l’aide à domicile.

Nous démontrons avec cette pluralité d’actions notre capacité à innover, à investir, à réunir les compétences et à porter une parole engagée pour réussir à construire la société de la longévité.