#Changer de regard

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Comment vivre mieux sa solitude lorsqu’on avance en âge ?

D’après le rapport MONALISA qui rassemble les préconisations pour une « Mobilisation Nationale contre l’Isolement Social des Agés », la France est le 3e pays d’Europe le plus touché par les problèmes de solitude. Celui-ci concernerait près du quart des seniors de plus de 75 ans, soit 5 millions de français. Si on ne peut pas toujours l’empêcher, on peut au moins réfléchir à des solutions pour diminuer l’isolement de nos aînés et aider chacun à mieux vivre la solitude par des actions concrètes.
C’est ce que tente de faire AÉSIO mutuelle au travers de nombreuses initiatives.
Homme seul assis sur un banc dans la rue, regarde par terre

Pourquoi les personnes âgées sont-elles plus confrontées à la solitude que le reste de la population ? Comment faire pour aider à rompre leur isolement qui peut être néfaste pour le moral et risqué pour la santé des plus fragiles ?

Très impliqués dans le soutien des seniors en perte d’autonomie et l’amélioration de leur quotidien, nous tentons de répondre à ces questions sur le vivre mieux et proposons des solutions concrètes à travers la mise en place de plusieurs actions novatrices. 

Pourquoi la solitude touche-t-elle plus spécifiquement les personnes âgées ?

Lorsqu’on prend de l’âge, de nombreux facteurs rendent plus difficiles les liens avec autrui, quel que soit son état de santé. En voici quelques exemples :

- La perte de mobilité liée au vieillissement change la façon d’envisager sa vie sociale. On se déplace moins et les liens avec les autres dépendent parfois des seules visites de ses proches ou des aides à domicile. Avoir de bonnes relations avec le voisinage peut alors s’avérer très important.
- Le deuil d’un conjoint, l’éloignement de ses enfants, la perte de son réseau d’amis suite à un déménagement dans une autre région : de nombreux événements peuvent pousser les seniors à s’isoler, même volontairement, sans mesurer forcément l’impact de ce repli à moyen terme sur leur état moral et physique.
- Un handicap visuel ou auditif peut aussi couper les personnes qui en sont atteintes d’un grand nombre d’activités de loisirs, y compris celles organisées dans les EHPAD par exemple.
- Le sentiment de déprime ou une réelle dépression poussent de nombreux seniors à se couper de toute interaction sociale, y compris parfois celle de leur famille proche.

Que pouvons-nous faire, au quotidien, pour aider nos proches âgés à se sentir moins seuls ?

La première chose à faire pour aider à rompre cette solitude de nos proches, amis ou voisins âgés, c’est évidemment d’essayer d’être plus présents :

- Téléphoner pour prendre des nouvelles, les interroger et les écouter si nous habitons loin.
Organiser des repas et des promenades à un rythme régulier, jouer à des jeux de société ou lire à haute voix.
- Les inciter à créer d’autres liens autour de chez eux en cherchant des idées et contactant avec eux la commune, les associations qui organisent des visites de courtoisie, des ateliers créatifs, des voyages et visites de lieux culturels ou des loisirs intergénérationnels.
Veiller sur leur état de santé physique et mental pour pouvoir faire intervenir des professionnels ou contacter des proches si nous détectons un souci.

2 hommes âgés jouent aux échecs dans un parc

© Photo Vlad Sargu, on Unsplash

Comment AÉSIO mutuelle s’engage auprès des plus âgés pour les aider à vivre mieux au quotidien ?

En tant que mutuelle, il est du devoir d’AÉSIO de se saisir de ces sujets : il est très important de veiller à réduire au maximum l’isolement et le sentiment de solitude de nos adhérents et ayants-droits âgés, en soutenant des initiatives innovantes et solidaires.

Le sociologue Michel Billé proposait déjà des solutions dans notre dossier sur l’adaptation de l’accueil en Ehpad (janvier 2019) pour que les résidents souffrent moins de leur entrée en institution.

Dans les EHPAD et nos établissements AÉSIO Santé : comment s’est organisée la mobilisation face au Covid ?

Face à la crise sanitaire, les équipes d’AÉSIO Santé se sont engagées pour assurer la continuité de la prise en charge, adapter le fonctionnement des établissements. Mais aussi pour poursuivre leur mission d’accueil et d’accompagnement des patients et des usagers, notamment envers les publics les plus fragiles de nos établissements d’hébergement pour personnes âgées.

En savoir plus sur Dans les EHPAD et nos établissements AÉSIO Santé : comment s’est organisée la mobilisation face au Covid ?

Nos actions de soutien envers les seniors pendant le confinement

Pendant le confinement, alors que nos aînés étaient encore plus fragilisés en raison de l’épidémie de Covid-19, AÉSIO mutuelle et le Groupe MACIF – aujourd’hui rassemblés sous le nom d’Aéma Groupe – ont déployé un dispositif solidaire pour soutenir les acteurs du lien social en 3 volets, dont la création d’un fonds solidaire de 1,4 millions d’euros en faveur des aides à domicile et de leurs structures employeuses.

Retrouvez le détail des 2 autres actions menées pour démontrer notre reconnaissance à ceux qui accompagnent les seniors à leur domicile et leur permettent de maintenir les liens avec leur famille et la société, ci-dessous :

PODCASTS « L’ÉCOUTE SOLIDAIRE » AVEC GRAND MERCREDI, EN FAVEUR DE LA CROIX-ROUGE

10 VIDÉOS COURTES DE TÉMOIGNAGES : « TU NE SERAS JAMAIS SEUL »

 

Nos actions contre l’isolement des personnes âgées

  • « Agir ABCD » : sensibiliser au numérique et à la prévention des risques pour nos adhérents

AÉSIO mutuelle a choisi de se mobiliser sur le numérique et la prévention domestique et routière en organisant des ateliers « Agir ABCD » d’octobre à décembre. Ce dispositif solidaire couvre l’ensemble des territoires.

- Les ateliers autour du numérique permettent de favoriser l’autonomie pour les personnes de plus de 60 ans qui ont des difficultés pour communiquer et s’informer à distance via les nouveaux outils numériques. 3 ateliers sont ainsi proposés : Smartphone et tablette, Osez le numérique et Arnaque et fraude.

- Les ateliers autour de la prévention des risques domestiques et routiers sont destinés à aider les seniors à rester vigilants face aux risques de chute et accidents domestiques, et à rappeler les dangers de la conduite automobile en cas de diminution des performances sensorielles.

  • Un partenariat engagé avec le salon Défi Autonomie 2021

AÉSIO mutuelle est partenaire du salon Défi Autonomie 2021 qui a eu lieu à Saint-Etienne en novembre 2021. Au programme, 2 journées de débat et l’intervention de Patrick Brothier, président de la mutuelle, ainsi que de Rémi Bouvier, directeur d’AÉSIO Santé.

AÉSIO mutuelle a présenté sur son stand des animations et des innovations aux côtés d’AÉSIO Santé.
-  Un atelier prévention « Plaisir et santé dans mon assiette » est proposé.
-  A l’occasion des "Défis d’Or 2021 » qui font concourir 22 projets, AÉSIO Santé présentera 2 dispositifs au service des seniors : "DAPHNE" et "LISE".

  • Médecin Direct : la plateforme qui permet de communiquer avec un médecin à tout moment

AÉSIO mutuelle et Médecin Direct se sont associés pour proposer un service de consultation à distance.
Consultation, diagnostic, ordonnance électronique, les médecins rassurent, conseillent, vous orientent et si possible (et nécessaire) réalisent un diagnostic et délivrent une ordonnance électronique.

Accessible 24h/24 et 7 jours/7, ce service est particulièrement utile pour nos adhérents seniors en situation d’isolement.

Découvrez le service Médecin Direct proposé dans les contrats AÉSIO mutuelle.

  • Les Cités des Aînés et le réseau Daphné, des initiatives qui portent une autre vision de l’Ehpad

AÉSIO soutient 2 projets inspirés et inspirants qui renouvellent l’Ehpad avec :

- Les « Cités des Aînés » : conçues comme des lieux accueillants, ouverts sur la ville et proches de toutes commodités, elles peuvent offrir une vie sociale épanouie à leurs résidents, principalement des personnes âgées dépendantes, pour un tarif très raisonnable.
Ce concept innovant d’accueil de demain est présent à Saint-Etienne depuis 2019, et a ouvert en 2021 à Valence et Montpellier.

- « Daphné » peut être défini comme le nouveau modèle d’Ehpad à domicile.
En utilisant le réseau local d’infirmiers, soignants et aides à domicile et en les coordonnant, DAPHNÉ veut proposer un modèle d’Ehpad "hors les murs" qui permet aux personnes en perte d’autonomie de rester à domicile le plus longtemps possible tout en bénéficiant de prestations identiques à celle proposées en Ehpad.