Solidarité

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Hommage aux professions "invisibles" du travail à domicile

Assistante maternelle, femme de ménage, infirmière à domicile, les métiers du secteur de l’aide à domicile sont nombreux et dépassent souvent leur cadre de départ. Ainsi, il n’est pas rare de voir une femme de ménage donner un petit coup de pouce pour l’informatique ou la rédaction d’un courrier, ou les achats de premières nécessité. AÉSIO leur rend hommage.
personne agée aidée dans les gestes du quotidien par une auxiliaire de vie

« Je serai content de vieillir à domicile » : c’est ce que déclarent neuf Français sur dix. Si, au départ, la condition de santé d’une majorité de seniors leur permet de vivre mieux à leur domicile de manière indépendante, les sondages et enquêtes mettent en évidence depuis de nombreuses années une tendance à la hausse du besoin d'auxiliaires de vie du fait du vieillissement de la population. Pourtant, trouver un aidant disponible est de plus en plus complexe.

Un secteur en manque de reconnaissance

AÉSIO s’était mobilisé sur le sujet de l’aide à domicile en 2018 en créant Dites-Leur Merci dès les premières annonces gouvernementales sur le projet de loi Grand âge et autonomie. Il s’agit d’une communauté d’aidants née sur les réseaux sociaux et destinée à interpeller le Premier Ministre (à l’époque, Edouard Philippe) par une lettre ouverte. Pour l’occasion, nous avions mis en ligne ce spot publicitaire pour sauver l’aide à domicile.

En effet, les métiers de l’aide à domicile peinent encore à séduire des femmes et hommes capables d’exercer cette activité. En cause, la difficulté du travail tant physique, que mentale:

  • la proximité avec la détresse sociale parfois,
  • la précarité d’un secteur qui n’offre pas une assez forte rémunération
  • l’obligation de se déplacer quotidiennement

C’est pourquoi le travail à domicile, moins “vendeur” qu’un autre emploi, est souvent choisi comme job d’appoint ou comme un complément de salaire, pour des personnes à faible revenu. 

Du Covid-19 renaît l’intérêt pour travail à domicile

Avec le Covid-19, les activités à domicile impossibles à effectuer en télétravail, ont montré leur importance. C’est le cas dans la relation avec les personnes âgées pour qui l’aidant est parfois le seul lien social de la journée. Ces professions sont essentielles pour les personnes dépendantes ou isolées, tandis qu’elles sécurisent également l’entourage des bénéficiaires. Savoir que l’aide ménagère passe tous les matins chez son papa et qu’elle prend le temps de discuter avec lui parce qu’on ne peut pas le faire soi-même à cause de la distance, ça rassure.

La crise sanitaire a également fait émerger de nouvelles tendances et a permis à des petits entrepreneurs de gagner du terrain sur le marché du travail à domicile. On a aussi pu constater que plusieurs professions se sont renouvelées dans leur manière de travailler, et ont connu une hausse de demandes. C’est le cas des coiffeurs, esthéticiennes ou des coachs qui ont changés leurs habitudes et se sont rendus directement chez les particuliers.

Jamais le travail à domicile n’a autant compté dans une société de plus en plus tournée vers la qualité de vie (indicateur du vivre mieux) pour tous, tandis que le vieillissement de la population s’accélère, et que les besoins se diversifient ! Comme l’initiative Dites Leur Merci, l’un des combats d’AÉSIO consistera demain encore à agir contre l'isolement tout en valorisant l’importance des aidants et de leur présence aux côtés de nos aînés.