Solidarité

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Des conseils pour une vie sociale épanouie

La vie sociale influe sur le niveau de bonheur et augmente l’espérance de vie, elle renforce l’immunité, réduit la dépression et les troubles de l’anxiété. La clé du bonheur résiderait donc dans le fait d’être socialement entouré :)

La vie de famille joue un rôle essentiel, mais également les amis et les relations professionnelles.

Comment optimiser sa vie sociale ?

Une vie sociale est faite d’interactions : plus on côtoie de personnes différentes, plus on reçoit d’attention, plus on a envie d’en donner. Familles, amis, collègues de travail : les gens heureux sont entourés ! La qualité de la vie sociale passe par l’empathie, aller vers les autres et savoir les écouter. Soyez à l’écoute envers vos relations sociales ou, à défaut, soyez ouvert et laissez les autres venir à vous. L’amitié se construit, elle n’est pas immédiate : laissez le temps au temps.

La vie professionnelle peut-être un nouveau vivier de relations, car elle permet la rencontre entre des gens d’univers différents, mais liés par une activité commune. Il est essentiel de privilégier la qualité des liens plutôt que la quantité. Les grandes familles ne sont pas les mieux loties, le plus important reste d’avoir une proximité affective ou physique réelle, que ce soit avec la famille ou des amis.

Pourquoi avoir une vie sociale ?

S’épanouir dans les relations sociales est la clé du bonheur ! Pour être heureux et pour améliorer notre vie, nos relations sont essentielles.

La qualité de la vie sociale influence de nombreux autres aspects de notre vie, tels que notre santé, notre épanouissement personnel ou au travail. Elle est un indicateur du “vivre mieux”.

Entre les écrans qui se multiplient, les familles éclatées et dispersées géographiquement, l'isolement social ou médical... vivre seul à domicile est aujourd'hui souvent une situation qui est subie. Ce contexte rend toute possibilité d'avoir une vie sociale difficile. Et il devient vraiment difficile de profiter d'une vie pleine et remplie. Encore plus pour les personnes qui souffrent d'un caractère introverti !

La solitude engendre des lésions psychologiques car l’estime de soi se construit dans le regard de l’autre. Ce sont nos relations sociales qui font de nous ce que nous sommes. Se sentir bien en société procure du bien-être. C'est donc pour cela qu'il est essentiel de se constituer des relations durables.

Les bienfaits d’une vie sociale

La vie sociale permet de vivre en meilleure santé. L’expérience prouve que le lien social est un facteur essentiel pour lutter contre la maladie, il possède une réelle influence sur le corps et le bien-être. À l'inverse, s'isoler entraîne des risques de déficits cognitifs tels que la démence ou l’amnésie. Un isolement qui peut être facilement renforcé à cause du Covid_19 !

La qualité de vie sociale à la retraite est déterminante sur la santé mentale et physique des personnes plus âgées. Changer de mode de vie et passer du statut de travailleurs à celui de retraités nécessite un aménagement. Pour éviter la solitude, les retraités doivent trouver des centres d’intérêt destinés à renforcer leur vie sociale : clubs de lecture, de jeux de société, d'activité physique, etc.

Il est important de lutter contre l’isolement mécanique entraîné par la vieillesse que ce soit par la pratique des exercices physiques tels que la marche, qu'il est possible de pratiquer régulièrement lors les courses alimentaires quotidiennes, par exemple. Ou encore privilégier les sorties culturelles au cinéma ou au musée. Le mot d’ordre est d’éviter le repli sur soi !

Voici quelques astuces pour se sociabiliser

  • Échanger quelques mots est parfois suffisant pour égayer une journée !
  • Développer une vie sociale passe par une participation à des activités qui vous conviennent : des ateliers sont organisés au sein des communes. Le comité des fêtes propose souvent des soirées.
  • Faire du bénévolat dans une association, le club de sport ou le théâtre.

Vos centres d’intérêt correspondront à ceux de vos relations. Soyez attentionnés envers les autres, car votre intégration sociale découle de vos aptitudes à vous ouvrir aux relations.

Les jeunes ont tendance à se replier derrière leurs écrans de téléphone, mais cette occupation ne remplace en rien les interactions nécessaires à la vie sociale provoquées par un face-à-face. Les réseaux sociaux sont un loisir, pas une fin en soi.  Pour se sociabiliser, les jeunes peuvent avoir recours à des activités sportives ou culturelles. La relation et le dialogue avec la famille et les proches est également essentielle. La meilleure façon d’être heureux réside dans le fait de s’épanouir dans les relations avec autrui.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter une revue trimestrielle pour vous informer sur les sujets liés à la socialisation, vous trouverez des conseils et des réponses aux questions que vous vous posez.

Chez AÉSIO, nous vous accompagnons au quotidien pour vous informer, vous orienter et vous accompagner dans le développement de votre vie sociale pour votre santé, votre confort et votre bien-être.