PréventionAu quotidien

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Comment manger bio et consommer moins ?

Pour moi, manger bio, plus qu’un label, c’est manger des produits sains, cultivés dans le respect de la nature et des animaux. Je suis les saisons lorsque j’achète mes fruits et légumes bio. Je consomme différemment pour mieux manger, mais sans dépenser plus et je vous assure, c’est possible !

Quand j’ai décidé de me mettre au bio, je me suis dit : « Aïe, Aïe, Aïe, mon portefeuille ne va pas aimer ça » et bien finalement, ça n’est pas le cas. Pour ceux qui n’osent pas sauter le pas mais qui en ont envie, voici comment je fais pour manger bio sans me ruiner.

Pour manger bio, nous avons changé notre mode de vie

Avec mon mari, nous n’achetons que ce dont nous avons réellement besoin. Pour ça, je fais une petite liste de plats pour la semaine. Fini les fruits et légumes achetés pour 15 jours, que je finissais par jeter car ils avaient pourri ! Consommer moins pour vivre mieux, c’est notre nouvelle devise. Nous sommes devenus des consommateurs responsables et notre qualité de vie s'est améliorée.

Aussi, dans ma vie au quotidien, je consomme des produits bio de saison : consommer moins voire pas de tomates en hiver fait désormais partie de mon mode de vie. En mangeant de saison, je ne me lasse pas car tous les 3 mois je change de plats et au final je diversifie mon alimentation. Je n’achète pas de produits tous prêts, je cuisine. Je fais des choses simples et qui ne demandent pas trop de préparation, ni de temps. Quelques idées : une quiche à la ratatouille, un Poke Bowl coloré au saumon et petits légumes croquants ou encore une tarte rustique aux poires !

Consommer mieux pour préserver l’environnement

En plus de consommer de saison et local, nous avons décidé aussi de manger moins de viande dont la production est connue pour être une grande consommatrice d’énergies et de gaz à effet de serre. Et ce n’est pas si difficile, même pour un Lozérien ;)  Tentez l’expérience du “Green Monday”, ou lundi sans viande, et vous serez surpris !

Supprimer de la viande et des produits laitiers de votre alimentation pourrait réduire de deux tiers l'empreinte carbone des aliments.  ”

Etude d'Oxford, publiée dans la revue Science
En savoir plus

Tous ces petits changements dans notre façon de consommer ne sont pas anodins.

En changeant un peu les habitudes de consommation des français, on peut réduire la consommation d’énergie à grande échelle et préserver ainsi l’environnement. On a adopté un nouveau mode de vie pour vivre mieux au quotidien.

Magasins bio, marchés… mais où faire ses courses au quotidien ?

Je n’’ai pas fui ma grande surface qui propose de plus en plus de choix en produits bio, mais je n’y fais plus toutes mes courses.

  • J’achète mon fromage et ma viande directement auprès de producteurs bio du coin.
  • Pour l’achat des fruits et légumes, j’ai la chance de pouvoir aller les cueillir avec mes enfants directement à la ferme bio d’à côté. Des petits paniers sous le bras, et hop c’est parti. On joint l’utile à l’agréable ! On en profite pour apprendre aux enfants les différentes variétés de légumes, comment ça pousse…Et, comme c’est direct des producteurs aux consommateurs, c’est moins cher. En ce moment, j’y trouve de délicieuses mirabelles !  
  • En adhérant à une association de producteurs, je commande aussi mon petit panier bio que je vais chercher dans un local prêté par la mairie. Regardez sur internet, vous en avez forcément une près de chez vous. 
  • J’achète aussi certains aliments en vrac : avec moins d’emballages, c'est moins cher. Et je suis sûre de moins polluer !

Et pourquoi pas créer un potager nature bio ?

Pour le plaisir, j’ai créé un petit potager écologique à la maison. On y trouve quelques plans de tomates, de courgettes, des aromates… Pas besoin d’avoir un grand jardin, même sur une terrasse avec des jardinières il est possible de s’y mettre et de consommer sa production bio. Par économie, on oublie l’arrosage automatique gourmand en électricité. À la place, pour limiter la consommation d’énergies,  je récupère l’eau de pluie. il n’y a pas de petite économie d’énergie ;)

Cette année, j’ai même planté des potimarrons. Pour en profiter, je vous partage ma nouvelle recette de soupe aux potimarrons et châtaignes qui fera fureur auprès des petits et des grands.

Recette de soupe aux potimarrons et châtaignes

Dans ma cocotte, je mets mon potimarron épluché et coupé en morceaux, des pommes de terre si vous avez envie, quelques châtaignes ramassées lors d’une balade en forêt que j’ai faites cuire au préalable et je rajoute un peu de noix de muscade. Je ferme ma cocotte et je laisse cuire. Après 20 à 30 minutes de cuisson, je mixe le tout. Au moment de servir, je rajoute quelques morceaux de châtaignes. Un vrai délice !

 

Rédigé par : Véronique SAVARY