#Changer de regard

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Connaissez-vous les thérapies animales ?

Avez-vous déjà expérimenté une médecine qui utilisait les capacités des animaux pour vous soigner ? Pour les sceptiques qui doutent de leur efficacité, AÉSIO mutuelle vous propose de découvrir ces techniques originales.

Optez pour la zoothérapie

La zoothérapie (ou thérapie assistée par l’animal) désigne un ensemble de méthodes thérapeutiques non conventionnelles qui reposent sur la mise en contact entre un animal et une personne souffrant de problèmes mentaux ou physiques.
Elle est menée par un spécialiste, appelé « l'Intervenant Professionnel en médiation animale », dans l'environnement immédiat de la personne afin de provoquer chez cette dernière des réactions visant à maintenir ou à améliorer son potentiel cognitif, physique, psychosocial ou affectif.

Les bienfaits de la zoothérapie : une méthode très encadrée !

Déjà reconnue depuis de nombreuses années dans des pays tels que le Canada et la Suisse, elle devient de plus en plus populaire en France notamment dans des établissements d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes ou des centres spécialisés (Alzheimer, ou dans la prise en charge de l’autisme, etc.).

Bien sûr, et comme toutes les thérapies, cette dernière répond à des normes bien établies. Les animaux impliqués doivent répondre à des critères de santé, de comportements et d’éducation.
De même, les séances se déroulent sous des règles de prudence, d'éthique et de sécurité. L’intervenant, qui accompagne le patient, doit être formé professionnellement et avoir des connaissances sérieuses des pathologies des personnes concernées.

Si vous voulez suivre une zoothérapie, adressez-vous à un professionnel comme l'Institut Français de Zoothérapie, le précurseur sur les formations en France ou visitez le site du Syndicat Français des Zoothérapeutes, pour obtenir plus de renseignements.

Le cheval : partenaire santé des enfants et des ados

L’équithérapie, ou thérapie assistée par le cheval, est une jeune discipline qui peut convenir à tous mais qui connait surtout du succès auprès des enfants, et notamment des enfants handicapés moteurs ou cérébraux.

Faire du cheval, c’est entrer en communion avec l’animal mais pas seulement : c’est aussi développer votre tonus musculaire, améliorer votre sens de l’équilibre, votre schéma corporel et votre concentration. Et ce n’est pas qu’un gain pour le corps, mais aussi pour le mental ! Monter à cheval ça n’a rien de facile, c’est pourquoi l’équithérapie peut être un moteur d’estime et de confiance en soi.

De plus, l’équithérapie ne se limite pas à monter à cheval mais aussi à s’en occuper. Ainsi, soigner l’animal et être en contact avec lui sur une longue durée permet de renforcer vos capacités relationnelles et de stabiliser votre humeur : d’après une étude, le cheval est un animal qui est capable de lire les expressions faciales et les humeurs des humains, ce qui incite à prendre sur vous pour mieux gérer vos émotions en sa présence.

Petite fille avec Tshirt à étoiles, ouvre les bras sur le dos d'un cheval

© photo A.Dummer - Pexels

L’équithérapie ne fait pas des miracles seulement sur les enfants, mais aussi sur les adolescents, et notamment dans la prise en charge des troubles du comportement alimentaire ou dans la prévention de la délinquance. Bien sûr les adultes peuvent aussi profiter de ses nombreux bienfaits.
En somme, une thérapie qui peut convenir à tous et n’apporter que du positif.
 

La ronronthérapie : le chat, votre calmant naturel

Un concentré thérapeutique méconnu

La ronronthérapie, c’est une thérapie qui consiste à utiliser un chat et ses ronronnements pour apaiser et soigner ceux qui en ont besoin. Cela peut paraitre un peu exagéré, voire saugrenu pour certains, pourtant le chat possède réellement d’importants pouvoirs thérapeutiques.

Partie d’un simple constat, la ronronthérapie a fait l’objet de nombreux approfondissements et d’autant de livres.
Le vétérinaire Jean-Yves Gauchet, son inventeur, a notamment sorti une étude dont la conclusion est la suivante : 250 volontaires ont ressenti du bien-être, de la sérénité et une plus grande facilité à s’endormir après avoir écouté un CD de trente minutes de ronronnements de chat !

Un effet apaisant qui s’explique scientifiquement 

Il existe une explication scientifique à ce phénomène : les ronronnements sont des vibrations sonores étagées sur des basses fréquences, de 25 à 50 Hertz. Les kinésithérapeutes et les orthopédistes utilisent les mêmes fréquences pour accélérer la cicatrisation des muscles lésés et des os brisés. Ainsi, écouter un chat ronronner entraîne une production de sérotonine appelée aussi « l’hormone du bonheur » qui vous apaise et vous procure une sensation de bien-être.

Une thérapie qui n’est pas seulement adoptée par la France mais aussi par le Japon, où le premier bar à chats est né à Osaka en 2004 pour permettre aux Japonais d’évacuer leur stress et de se relaxer.

Chat roux, yeux vert, regard tourné vers le photographe

© photo A.Andrews - Pexels

Alors, séduit par les bienfaits de nos amis félins ?

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez opter pour une option plus modérée… avec un poisson. En effet, regarder un aquarium génère un apaisement immédiat.
C’est ce que révèle une étude publiée dans « Environment and Behavior » par des chercheurs britanniques et américains. Et c’est pour cela que l’on trouve souvent des grands aquariums dans des hôpitaux ou des restaurants !

Sur le même sujet

Les animaux de compagnie : nos nouveaux alliés santé ?

Compagnons de jeu, meilleurs amis, confidents… les animaux occupent déjà un grand nombre de rôles au quotidien. Saviez-vous qu’ils étaient également bénéfiques pour votre santé ?

#Changer de regard

Le chien : bien plus qu’un compagnon !

Faites de votre chien votre allié santé

La canithérapie est le fait de faire appel au chien comme médiateur vis-à-vis de patients atteints de troubles divers, afin de générer chez eux un sentiment d’apaisement. Comme toutes les autres thérapies, ce contact se déroule sous des règles bien définies. Le chien intervient dans un cadre médicalisé et en présence systématique d'un thérapeute, généralement pour des thérapies complémentaires de médiation. Cette thérapie est souvent utilisée auprès de personnes handicapées, atteintes de troubles psychiques ou de problèmes de mémoire.

Une aide immense pour les mal-voyants !

1,7 millions de personnes sont atteintes d’un trouble de la vision en France. Si vous ou un de vos proche êtes concerné, sachez que vous pouvez obtenir gratuitement un chien guide qui vous accompagnera au quotidien, devenant à la fois votre compagnon et une aide immense. Pour cela, il vous suffit de faire une demande à une association, comme Chien Guides Paris, qui élève des futurs chiens guides, les remet gratuitement aux personnes déficientes visuelles et assure le suivi du maître et de son chien.

Les chiens ne sont pas qu’une aide pour les personnes souffrant d’un trouble de la vision : chien policier, chien sauveteur en montagne… il existe de nombreux métiers où les chiens sont non seulement nos meilleurs amis au quotidien, mais aussi nos aidants.

Le robot PARO : un outil thérapeutique validé par AÉSIO Santé

Afin de s’assurer de son efficacité, une étude inédite a été lancée en 2016 par le AÉSIO Santé dans 11 EHPAD.

Il en résulte que le robot PARO s’avère extrêmement efficace, tant sur le plan des soins que sur l’accompagnement du résident.

Objectifs du projet PARO

PARO est un robot thérapeutique, développé en 1993 par l’équipe du Dr Shibata, pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et apparentées. Le robot, en forme de phoque en peluche, réagit aux caresses grâce à différents capteurs. Il a été distribué dans 11 Ehpad, accueillant près de 1000 personnes âgées.

Objectifs : observer les usages et les non usages du robot Paro en EHPAD, expérimenter et évaluer l’impact du robot émotionnel sur le lien social entre les résidents, le personnel soignant et les aidants. Analyser les possibles effets du robot sur la douleur induite par les soins chez les personnes âgées souffrant de troubles cognitifs.

Présentation des résultats des études sur PARO en Ehpad

Paro, le robot émotionnel

Rédigé par : Clotilde CHEVALIER