#À vos côtés

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Un projet collaboratif et intergénérationnel soutenu par la Fondation AÉSIO

Depuis le début de l’année 2021, la Fondation AÉSIO accompagne le fonds de dotation Pro Bono Lab dans la réalisation de son projet « Jeunes et seniors cultivent le lien entre générations », dédié au développement de jardins durables et intergénérationnels.

Un projet construit autour du jardinage sur la base d’échanges mutuels 

Le projet “Jeunes et seniors cultivent le lien entre générations” vise à la conception et la réalisation, par des groupes de bénévoles de toutes les générations, de jardins partagés.  

L’objectif est ainsi de renforcer des liens intergénérationnels autour d’un projet commun et concret, qui s’appuie sur le partage d’expérience et de connaissances d’une génération vers l’autre, dans une dynamique éco-responsable.    

En savoir plus sur le projet du fonds de dotation Pro Bono Lab

Une première expérimentation alliant intergénérationnel et permaculture

Une première expérimentation s’appuyant sur la permaculture* a vu le jour à Châteauneuf-les-Martigues en 2020, grâce à la mobilisation d’une promotion de jeunes d’un Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole (CFPPA) de la région et de six volontaires seniors habitant à proximité du terrain. 

*La permaculture est une démarche de conception éthique visant à construire des habitats humains durables en imitant le fonctionnement de la nature. Source : permaculturedesign.fr

En mai 2021, jeunes et seniors se sont réunis lors d’une journée marathon, lors de laquelle ils ont donc partagé gratuitement leurs compétences pour faire avancer le projet associatif.

Ensemble, ils ont non seulement élaboré un plan d’action pour l’été 2021, mais ont également présenté une proposition d’aménagement du terrain afin de permettre l’accueil de publics, comme des groupes scolaires de la région.

Enfin, les volontaires ont participé à un atelier de plantation de divers végétaux dans un trou de serrure, support potager de forme ronde dont le pourtour n'est pas fermé, pour accéder au centre au sein duquel un composteur est placé. Ce concept créé à l’origine pour les pays d’Afrique faisant face à un climat aride s’appuie sur plusieurs concepts de la permaculture, notamment la compatibilité des végétaux afin de s’appuyer sur le fonctionnement de la biodiversité pour favoriser la pousse. 

Des jardins en éclosion sur le territoire

La Fondation AÉSIO accompagne non seulement la concrétisation de ce jardin partagé en région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, mais également le processus d’essaimage de cette expérimentation.

En effet, le projet du fonds de dotation Pro Bono Lab est de s’appuyer sur le retour d’expérience de l’expérimentation et d’en diffuser les bonnes pratiques afin de répliquer ce modèle de jardin partagé et intergénérationnel.

Le soutien de la Fondation AÉSIO doit permettre la conception de trois nouveaux jardins, un second en Provence-Alpes-Côte-D’Azur et deux en Auvergne-Rhône-Alpes. 

Un projet « coup de cœur » pour les collaborateurs AÉSIO mutuelle

En novembre 2020, les collaborateurs AÉSIO ont choisi de soutenir le projet du fonds de dotation Pro Bono Lab, dans le cadre d’un dispositif « coup de cœur » leur étant dédié et consacré à la thématique des liens intergénérationnels.

Pourquoi avoir voté pour ce projet plutôt que pour un autre ?  

Sofia, collaboratrice AÉSIO :

« Depuis ces dernières années, les jeunes sont devenus de plus en plus accros aux jeux vidéo, aux réseaux sociaux, à en oublier la vie réelle par moments... Ces projets solidaires permettent de nous rappeler qu’il est essentiel d’entretenir et maintenir le lien entre les générations. Nous avons besoin d’être ensemble, de partager, d’échanger et surtout de #VivreMieux ensemble. »

Ce qui m’a plu dans le projet du fonds de dotation Pro Bono Lab, ce sont les valeurs prônées – qui répondent à celles d’AÉSIO – mais aussi le développement du lien entre tous les participants, des volontaires de tous âges qui partagent leurs compétences. Grâce à la voix de chaque collaborateur, nous pouvons aider à notre petit niveau, à financer le développement de projets axés sur l’humain. ”

Sofia collaboratrice AÉSIO