#À vos côtés

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Bien vieillir à domicile : comment adapter son logement

Vieillir en restant chez soi est le désir de la majorité des Français. Dominique BOULBES, Président du groupe Indépendance Royale, nous livre ses conseils pour concrétiser ce souhait dans les meilleures conditions.
Femme senior, cheveux gris courts, se parfume devant son miroir de salle de bains

Entre 1972 et 2018, le nombre de retraités est passé de 3 à 16 millions en France !
Avec le vieillissement de la population, apparaît la question du bien vieillir, qui signifie pour une grande part d’entre nous de rester chez soi. C’est effectivement le cas de 9 Français sur 10.

Comment accompagner les plus âgés dans leur décision de continuer vivre dans leur domicile ?

Douche adaptée, monte-escaliers, scooter électrique… Des équipements ont été mis au point pour faciliter et sécuriser le quotidien. Des aides financières existent également.

Indépendance Royale est leader de l’aménagement du domicile des seniors et partenaire d’AÉSIO. 

En tant qu'adhérent AÉSIO mutuelle, vous bénéficiez de -10% (non cumulable)

Contactez Indépendance Royale :

-> E-mail de contact ici
Tel : 05.55.04.16.71

Indépendance royale, logo

Quelles sont les démarches pour aménager son logement au vieillissement ?

La première étape est de s’adresser à une entreprise spécialisée dans l’adaptation du logement au vieillissement, pour vous accompagner tout au long de votre projet.

Afin de vous aider à le concrétiser, il existe différentes aides financières destinées aux seniors pour l’aménagement de leur domicile :

  • Parmi elles, on retrouve notamment l’aide de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat), destinée à financer les travaux d’amélioration pour l’adaptation du logement
  • La CNAV (Caisse nationale d’assurance vieillesse) est représentée au niveau régional par les caisses de retraite Carsat. Elle peut prendre en charge une partie des dépenses liées à l’amélioration et la sécurisation de l’habitat face à l’avancée en âge.
  • Il existe également d’autres formes d’aides pour financer le bien vieillir chez soi, comme le crédit d’impôt pour les monte-escaliers, par exemple.
Dominique Boulbes, Indépendance Royale, portrait

Dominique BOULBES, président de Indépendance Royale

Comment anticiper la perte d’autonomie, comment se prémunir ? 

La perte d’autonomie se définit par la difficulté ou l’incapacité à effectuer seul, des fonctions ou des gestes simples du quotidien : se laver, se coucher, manger, aller aux toilettes.

Anticiper la perte d’autonomie c’est, dans un premier temps, savoir reconnaître les premiers signes de difficultés de mobilité ou de santé, surtout pour les personnes âgées de plus de 60 ans. 

Anticiper le vieillissement à domicile passe aussi par la connaissance des différentes solutions qui existent pour adapter et personnaliser son logement en fonction de ses besoins. 
Il est également possible de faire appel aux professionnels de santé afin de mettre en évidence les difficultés physiques que vous pourriez rencontrer, et échanger sur les solutions adaptées pour y remédier.

Découvrez "La Cité des Aînés"

À Saint-Etienne, Valence et Montpellier, le groupe AÉSIO a développé un concept innovant : la Cité des Aînés. Un lieu chaleureux, qui répond aux besoins de santé, bien-être, et lien social. Partez la visiter sur notre article dédié.

Rédigé par : Julie CAPDENAT