#Objectif bien-être

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Les bons gestes à adopter en cas de canicule

Grand soleil et fortes chaleurs sur toute la France ! Très agréables pour le moral et les pique-niques en soirée, mais ils ne sont pas sans danger pour la santé. Pour y faire face, voici quelques conseils.

Canicule : tous concernés

L’exposition prolongée à une température extérieure élevée peut entraîner de graves complications :

  • Fatigue et maux de tête ;
  • Propos incohérents ;
  • Vertiges, nausées et crampes ;
  • Déshydratation ou coup de chaleur ;
  • Problèmes de circulation, hyperthermie…

De façon indirecte, les fortes chaleurs augmentent aussi les risques d'accidents : épuisement, diminution de la vigilance, douleurs et crampes musculaires, sensation de mal-être pouvant aller jusqu’au malaise… 

Attention, les bébés, les enfants et les personnes âgées sont des personnes particulièrement vulnérables.

Pour les personnes âgées 

Le corps transpire peu et a du mal à se maintenir à une bonne température, ce qui peut alors provoquer et augmenter un coup de chaleur (élévation anormale de la température du corps).

Les personnes âgées peuvent s'inscrire sur la liste mise à disposition dans chaque mairie pour recevoir le soutien de bénévoles. Cette liste est valable également pour les personnes handicapées.

Pour les nourrissons et les enfants 

Le corps transpire beaucoup pour se maintenir à une bonne température mais attention aux risques de déshydratation (manque d’eau et de sels minéraux dans le corps, essentiels au bon fonctionnement de l’organisme).
Pour les nourrissons et les jeunes enfants, ne les laissez jamais dans une pièce mal ventilée ou un véhicule, même pendant une très courte durée. 

Quelques gestes pour se préserver des fortes températures 

Pour prévenir les dangers de la canicule, il est important de :

•    Boire régulièrement de l’eau (même si vous n’avez pas soif) ;
•    Mouiller votre corps, au moins les avant-bras et le visage, plusieurs fois par jour ;
•    Vous ventiler ;
•    Manger en quantité suffisante (même si le sentiment de faim ne se fait pas sentir) ;
•    Éviter les efforts physiques ;
•    Ne pas boire d’alcool ;
•    Maintenir votre habitation au frais en fermant les volets le jour ;
•    Passer du temps dans des endroits frais (cinéma, bibliothèque, supermarché...) ;
•    Donner et prendre des nouvelles de vos proches et demander de l’aide ;
•    Si nécessaire, demander conseil à votre médecin traitant, notamment en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux.

Quelques précautions à appliquer sur votre lieu de travail

Si votre bureau en est équipé, utilisez la climatisation. Le cas échéant, réalisez des courants d’air avec les pièces voisines et les couloirs.

Le matin, quand la température n’est pas encore trop élevée, aérez votre bureau afin de renouveler et rafraîchir l’air.

Tirez les rideaux et les stores, dès le début de la journée, pour ne pas laisser pénétrer la chaleur.

Si vous utilisez la voiture, ouvrez les portes et laissez l’air chaud s’échapper avant de monter à l’intérieur, notamment si votre véhicule n’est pas équipé de climatisation.

Que vous soyez à pied, à vélo, en transports en commun ou en voiture, prenez une bouteille d’eau avec vous. Même si votre parcours n’est pas long, faites une pause pour boire. Cette recommandation est d’autant plus importante si votre travail implique de longs déplacements.

Plan national canicule, c’est-à-dire ?

Chaque 1er Juin, Météo France et l’institut de veille sanitaire, mettent en place le plan national canicule dans le but de diffuser les recommandations sanitaires à la population, limiter les expositions et soutenir les personnes plus vulnérables pendant les vagues de chaleur.

Ce plan se divise en quatre niveaux d’intervention :

  • Niveau 1 correspond à un niveau de vigilance verte : veille saisonnière, pas de vigilance particulière ni de risque particulier et aucune précaution particulière n’est nécessaire.
  • Niveau 2 correspond à un niveau de vigilance jaune : pic de chaleur ou épisode persistant de chaleur, soyez attentifs si vous pratiquez des activités sensibles au risque météorologique et tenez-vous au courant de l’évolution météorologique.
  • Niveau 3 correspond à un niveau de vigilance orange : alerte canicule, soyez très vigilants, des actions de prévention et de gestion sont mises en place par les services publics. Tenez-vous au courant de l’évolution météorologique et suivez les conseils émis par les pouvoirs publics.
  • Niveau 4 correspond à un niveau de vigilance rouge : canicule extrême, vigilance absolue imposée.

Consultez les conseils de Météo France ainsi que la carte de vigilance pour se tenir informé des évolutions climatiques. Elle est mise à jour quotidiennement à 6h00 et à 16h00.

Vous avez aussi à votre disposition la plateforme téléphonique " Canicule Info Service" : 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France) joignable du lundi au samedi, de 9h00 à 19h00. Ce numéro permet d’obtenir des conseils pour se protéger et protéger son entourage des fortes chaleurs.  

Rédigé par : Jade FERRERES