#À vos côtés

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Retrouver un emploi grâce aux différents structures d’Insertion par l’Activité Economique (IAE)

La structure d'insertion par activité économique (IAE) permet le retour à l’emploi avec un accompagnement personnalisé. L’IAE possède de nombreuses structures dédiées à intégrer les personnes.

Le retour à l’emploi peut s’avérer difficile en fonction des différentes situations personnelles et de l’environnement social. Or, la solidarité nous pousse à agir pour favoriser l’accès à l’emploi à tous, et pour lutter contre les différentes formes de discrimination.

La structure d’insertion par activité, ou SIAE, est une des solutions pour résoudre les difficultés sociales et professionnelles.
L’insertion par l’activité touche des domaines variés, et propose un accompagnement aux demandeurs d’emploi.

Qu’est-ce que l’IAE ?

L’IAE signifie l'Insertion par activité économique.
Elle regroupe différentes structures : TPE, PME, associations. Des structures relèvent de l’économie sociale et solidaire.

Conventionnées par l’État, les IAE proposent des contrats aux personnes éloignées de l’emploi. Elles ont un double objectif : à la fois de performances économiques et de projets sociaux.
Elles s’appuient sur une convention annuelle ou pluriannuelle délivrée par l’État à une organisation.
L’IAE est donc un dispositif de lutte contre le chômage et les exclusions.

L’IAE est également une étape du parcours de retour à l’emploi, avec l’obtention d’un contrat de travail et d’un accompagnement personnalisé. Les rémunérations des salariés sont en général équivalentes au SMIC.

Les objectifs principaux de l’Insertion par l’Activité Économique

La structure d’insertion par activité économique vise à :

  • développer l'expérience au sein d’une entreprise, l'autonomie et les compétences, ainsi que les qualifications ;
  • faciliter l’accession à un emploi ultérieur hors IAE ; 
  • une mise à disposition d’actions sociales comprenant une formation et un accompagnement vers l’emploi

Les entreprises d’insertion produisent les mêmes biens et services que les entreprises classiques, et fournissent également des prestations éthiques et responsables dans un grand nombre de secteurs d’activité.

Les types de structures de l'IAE

La structure d’insertion par activité économique comprend des acteurs conventionnés :

  • Les AI ou Associations Intermédiaires. Ce sont des associations à but non lucratif. Elles sont 663 au total sur le territoire. Les jeunes de moins de 26 ans en grande difficulté, les bénéficiaires de revenus sociaux, les demandeurs d’emploi longue durée ou les travailleurs reconnus handicapés par le CDAPH peuvent avoir le droit de bénéficier des associations intermédiaires. L’association devient l’employeur et fournit un emploi à durée déterminée.
  • EI ou Entreprises d’Insertion : elles sont au nombre de 962 et proposent un accès à l’emploi et un accompagnement. Ce sont des structures d'insertion qui s’adressent aux mêmes types de demandeurs d’emploi.
  • ACI ou Atelier et Chantier d’Insertion. La structure d’insertion par activité ateliers et chantiers possède un cadre similaire aux autres structures : les contrats à durée déterminée ne peuvent pas être inférieur à 4 mois.
  • ETTI ou Entreprise de Travail Temporaire d’Intérim d’Insertion, est centrée sur l’insertion professionnelle des personnes en difficulté en proposant des missions de travail temporaire auprès d’entreprises.
    287 ETTI sont conventionnés en France.

Comment intégrer un parcours IAE

Le parcours d’insertion par l’activité est fixé par un cadre précis.

L’IAE est destiné aux personnes sans emploi rencontrant des difficultés professionnelles.
Vous pouvez être concerné si vous êtes demandeur d’emploi longue durée, vous faites partie des jeunes sans qualification, vous êtes travailleur handicapé, allocataire RSA ou que vous percevez les minima sociaux. Vous pouvez faire un point avec votre conseiller Pôle Emploi pour obtenir des réponses.

Pôle Emploi est le seul organisme à même de valider l’orientation vers l’IAE qui vous convient. Il vous aiguillera sur les entreprises d’insertion. Une prise de contact avec la structure IAE, ou plusieurs IAE en fonction de vos choix d’orientation et des offres d’emploi est alors possible. Vous pouvez parfois recevoir une invitation pré-recrutement.
Pôle Emploi vous délivre - en cas d’accord - un agrément d’une durée de 24 mois (36 mois pour les plus longs en cas de prolongation) validant le début de votre parcours IAE.

Vous avez la possibilité de recourir à des fonds de solidarité. Les petites entreprises voulant rejoindre le programme pourront consulter le second volet, qui les renseignera sur les conditions d’éligibilités d’accès.

On note un fort investissement des SIAE sur le champ de la santé et également beaucoup de besoins d’accompagnement des professionnels. Le travail temporaire d'insertion : types logements et administratifs, sont des secteurs porteurs sur de nombreux territoires français.