Communauté de collaborateurs —

Temps de lecture estimé : 3 min

Comprendre ce qu'est l'ESS en 3 minutes !

L’objectif du mois de l’Économie Sociale et Solidaire c’est de faire connaître cette forme d’économie ambitieuse, dynamique, respectueuse de l’humain et de l’environnement accessible à tous. Pour la 13ème édition du mois de ESS, AÉSIO mutuelle s’engage pour parler, tout au long du mois de novembre, de sa place dans ce champ économique auquel nous appartenons en tant qu’entreprise mutualiste.

Que signifie une Économie Sociale et Solidaire ?

Samira SAMEUR, Responsable Economie Sociale et Solidaire - L’ESS est un champ d’activité couvrant plusieurs secteurs économiques, et désignant des activités définies à partir de leur utilité sociale, leurs modes de gestion (gouvernance démocratique, lucrativité limitée…) mais aussi la structure juridique des entreprises. Les familles juridiques de l’économie sociale et solidaire sont les associations, coopératives, fondations, mutuelles et plus récemment les entreprises sociales.

En tant qu’acteur mutualiste majeur de la protection sociale, AÉSIO mutuelle fait partie de l’ESS. Cela s’incarne avant tout dans notre finalité sociale inscrite dans le Code de la Mutualité. En ce sens, nous n'avons aucun objectif économique de rémunération d'actionnaires. D'ailleurs, nous n'avons pas d'actionnaires ! Par contre, nous servons une finalité sociale, inscrite dans notre ADN. Nos bénéfices sont majoritairement réinjectés dans le développement de nos projets, services, et actions à destination de nos adhérents.

En quoi consiste le Mois de l’ESS ?

Le Mois de l’ESS, est une initiative lancée par les Chambres Régionales de l'Economie Sociale et Solidaire (CRESS). L’objectif est de mettre en lumière l’ESS, ses valeurs et projets auprès du plus grand nombre.

Le Mois de l’ESS répond à deux grands objectifs :

  • Pour les entreprises de l’ESS, c’est l’occasion de communiquer sur ce qu’elles sont et sur ce qu’elles font. Plusieurs entreprises organisent par exemple des journées portes ouvertes, des actions de sensibilisation au grand public, des formations ou encore des colloques. C’est l’occasion pour elles d’inviter les acteurs de leurs territoires à mieux les connaître, et à mieux comprendre ce qu’est l’ESS. Ce que je trouve intéressant durant ce mois, c’est d’éclairer les non-initiés sur les fondamentaux de l’ESS quels qu’ils soient : collectivités, entreprises du secteur lucratif, étudiants et citoyens au sens large.
  • C’est également un temps de valorisation important interne à la famille ESS pour que les acteurs développent leur réseau et mettent en lumière leurs initiatives.

Plusieurs prix régionaux et nationaux sont décernés par ESS France et les CRESS pour récompenser des initiatives remarquables et valoriser les bonnes pratiques.

Comment AÉSIO s’engage pour le mois de l’ESS ?

Au vu du contexte actuel, il est plus que jamais important pour nous de défendre les valeurs de l’ESS, d’affirmer notre identité et notre appartenance à cette communauté de valeurs en tant qu’entreprise mutualiste.

Des animations en interne

Tout d’abord en interne, nous avons mis en place des animations pour nos collaborateurs afin de les sensibiliser aux valeurs de l’ESS, mais également à leur appartenance à ce champ d’activité. Sur le volet politique, nous valorisons également l’engagement porté par nos élus territoriaux pour animer nos actions au plus proche de nos adhérents et cela en partenariats étroits avec de nombreux acteurs de l’ESS. Ce pourquoi, nous dédions une conférence à nos élus fin novembre pour mieux les associer à la feuille de route ESS que nous entendons déployer.

Accompagner nos partenaires à l’externe

Vis-à-vis de l’externe, c’est également l’occasion pour nous d’affirmer à la fois notre identité et notre engagement dans l’ESS, auprès de nos parties prenantes et plus largement de tout l’écosystème ESS. Car nous portons un engagement fort et ambitieux pour accompagner l’ESS et ses entreprises dans leur changement d’échelle. Cela passe d’abord par de nombreux partenariats que nous avons noués avec des acteurs de l’ESS, aussi bien avec les tissus associatifs locaux qu’avec des têtes de réseaux nationales pour les accompagner dans la réponse aux problématiques de leurs entreprises. Nous sommes par ailleurs partie prenante de plusieurs fonds de soutien aux projets innovants et à impact social aux porteurs de projets issus de l’ESS. Et de ce point de vue-là, nous sommes fiers de porter le message que l’ESS est une famille solidaire et plus particulièrement vis-à-vis des acteurs associatifs qui sont malheureusement fortement impactés par le contexte sanitaire et économique que l’on traverse aujourd’hui.

À travers cet engagement et ces actions de communication, nous souhaitons vraiment nous positionner en apporteur de solutions. J’en veux pour preuve une nouvelle étude prospective qui dévoilera un concept innovant « l’ESSisation ».

Une grande campagne de communication a été déployée pour présenter ce concept d’ESSisation qui vise à expliquer pourquoi et comment l’ESS peut investir de nouveaux secteurs d’activité et prendre une place plus importante dans notre économie.

Par quels moyens les collaborateurs peuvent s’engager en ce mois de l’ESS ?

Le message que nous souhaitons faire passer à nos collaborateurs est que l’ESS est une économie de l’humain et du réel, accessible à tous dans le quotidien. Ils ont surement tous déjà eu recours à l’ESS sans pour autant le nommer.

Notre objectif premier est que les collaborateurs prennent conscience de l’utilisation de l’ESS dans leur quotidien et qu’ils soient fiers d’appartenir à cette communauté par l’emploi qu’ils exercent dans notre Groupe. Nous avons déjà commencé à les sensibiliser, sur notre réseau social d’entreprise, avec des publications informatives et une série de challenges pour les inviter à passer à l’action s’ils le peuvent.

Plusieurs thématiques seront abordées comme :

  • la consommation durable,
  • le bénévolat,
  • l’achat responsable

qui sont différents concepts pour illustrer la manière dont ils peuvent s’engager dans l’ESS.

Chacun est confronté à l’ESS dans son quotidien, comme par exemple pour l’inscription des enfants à des activités extrascolaires, le recours à des services pour nos ainés, l’achat de produits alimentaires, le choix de son établissement bancaire ou encore la réservation de vacances.

L’ESS est déjà présente dans notre quotidien et chacun peut faire le choix de s’engager dans cette économie.

Rédigé par : Sofia TAALIBI