#À vos côtés

Temps de lecture estimé : 5mn

Tout savoir sur les problèmes auditifs

En France, près d’un quart des 18-75 ans sont concernés par un déficit auditif, dont 65 % des 65 ans et plus. Il existe cependant des moyens de prévention et des solutions pour mieux vivre avec une déficience auditive. AÉSIO mutuelle vous explique tout !
Médecin qui ausculte l'oreille d'une patiente

Qu’est-ce qu’un trouble de l’audition ?

Généralement, nous employons les termes « déficience auditive » ou « surdité » pour désigner la perte partielle ou totale du sens de l’audition.

Selon l'Organisation mondiale de la Santé, le terme « déficience auditive » englobe d'une part les malentendants (porteurs d’une déficience légère, moyenne ou sévère) et d’autre part, les sourds (porteurs d’une déficience profonde).

AÉSIO mutuelle

Le remboursement des aides et appareils auditifs

Les appareils auditifs se révèlent particulièrement coûteux. Découvrez les modalités de couverture et de remboursement de vos aides auditives par l’Assurance Maladie Obligatoire et par la complémentaire santé AÉSIO mutuelle.

Quels sont les principaux troubles auditifs ? 

L'hyperacousie

Trouble de l'audition le plus fréquent, l’hyperacousie entraîne une exacerbation des sons les rendant dérangeants voire douloureux. Les bruits même les plus banals, paraissent plus forts : vous pouvez devenir hypersensible à tous les sons, qui deviennent gênants et impactent votre quotidien.

Comment traiter l’hyperacousie ?

Si vous êtes atteint d'hyperacousie, les mesures suivantes peuvent être efficaces :

  • Rééducation de l’oreille à l’aide d’un générateur de bruit blanc ;
  • Thérapie de désensibilisation ;
  • Des traitements complémentaires, comme apprendre à gérer son stress à l’aide de la sophrologie ou de la relaxation.

Rapprochez-vous de votre médecin traitant ou de votre oto-rhino-laryngologiste (ORL) pour plus d’informations. 

L'hypoacousie

L’hypoacousie correspond à une baisse partielle de l'audition. Elle peut avoir des causes diverses comme le vieillissement des cellules, dues à l'âge, ou encore l'exposition prolongée à des sons dont le volume dépasse les 85 décibels. 

Dans le cas où l'hypoacousie est définitive, le recours à une prothèse auditive est indispensable.

À savoir !

Un son est caractérisé par sa fréquence, exprimée en Hertz, et par son intensité, mesurée en décibels. Voici quelques exemples de bruits du quotidien pour vous donner une idée : 

  • 25 décibels : chuchotement.
  • 60 décibels : conversation normale.
  • 85 décibels : seuil de danger pour l'oreille.
  • 100 décibels : bruit du marteau piqueur.
  • 120 à 130 décibels : avion au décollage, seuil de douleur.

La presbyacousie

Perte progressive de l'audition liée à l'âge, la presbyacousie apparaît souvent à partir de 50 ans et atteint la perception des fréquences aiguës.

Là aussi, le traitement contre la presbyacousie sera une prothèse auditive. Si la prothèse auditive n’est pas suffisante, un implant cochléaire pourra être discuté.

Les acouphènes 

Les acouphènes sont des bruits (sifflements, bourdonnements, grésillements, etc.) que l'on entend dans une oreille (ou les deux) ou dans sa tête sans qu'ils aient été émis par une source du monde extérieur. Ces symptômes sont souvent liés à un traumatisme acoustique ou au vieillissement de l'oreille.

Les acouphènes peuvent être temporaires ou permanents, et ont de multiples causes comme un bouchon de cérumen, une hypertension artérielle, ou une insuffisance circulatoire dans certaines artères du cou. 

Comment traiter les acouphènes ? 

Si vous avez des acouphènes, il n’existe pas de médicaments pour les stopper mais il existe des moyens de soulager la gêne/la douleur qu’ils apportent : à travers des thérapies comportementales ou sonores mais aussi l’ostéopathie, l’homéopathie ou encore l’acupuncture.

Consultez votre médecin traitant ou votre ORL pour être accompagné.

AÉSIO mutuelle

Surcomplémentaire santé

Avec la surcomplémentaire santé AÉSIO Surco, vous diminuez les frais de santé restant à votre charge : ostéopathe, acupuncteur, homéopathe...

Bon à savoir :

Des traitements, que l’on connaît plus ou moins, existent pour lutter contre les troubles auditifs : les corticoïdes, l’oxygénothérapie en caisson hyperbare, l’administration de solutions hypertoniques, la pose d’un implant, l’utilisation d’un appareil auditif, une intervention chirurgicale…  Rapprochez-vous de votre ORL pour connaître la solution la plus adaptée à votre trouble auditif.

Quelles sont les causes de la diminution auditive ?

Il existe de nombreux facteurs à l’origine de la surdité.

En voici les plus courantes :

  • Le bruit : si vous avez pour habitude d’écouter de la musique avec un volume élevé pour une courte durée, cela peut entraîner un déficit auditif. Par ailleurs, le bruit peut entraîner des répercussions sur d'autres organes : cela peut se traduire par une hypertension, des troubles cardiaques, gastriques et intestinaux, ou des tensions musculaires.
  • L’âge : à partir de 50 ans, la capacité auditive des deux oreilles se met à régresser et votre ouïe diminue progressivement. 40 % des individus de plus de 65 ans présentent une surdité due à l’âge. 
  • L’hérédité : s'il existe déjà des cas de troubles auditifs dans votre famille, la probabilité d'une transmission héréditaire augmente. Ce type de déficit auditif est d'ailleurs souvent à l'origine des troubles auditifs chez l'enfant. 
  • Les virus, bactéries et inflammations peuvent dégrader la fonction auditive. De nombreuses infections peuvent être à l’origine d’une diminution sévère ou chronique de l’audition. 
  • Le tabac et l’alcool peuvent altérer l’audition et affecter l’ouïe s’ils sont consommés de manière excessive.
  • Les médicaments : la perte d’audition peut être liée à la prise trop importante de médicaments dits « ototoxiques » comportant des substances nocives pour les oreilles et qui peuvent provoquer des acouphènes.
  • Certaines maladies comme la scarlatine, la rougeole ou la méningite peuvent déclencher ou favoriser directement ou indirectement des pertes auditives. Si vous présentez une maladie affectant la région de l’oreille ou impactant votre capacité auditive, veuillez consulter votre médecin traitant ou un ORL.

AÉSIO mutuelle

Perte d'audition des séniors : quelle prise en charge ?

Faites le point avec AÉSIO mutuelle !

Comment prévenir les troubles auditifs ?

Chez l’adulte, les causes de déficience auditive les plus courantes, comme l’exposition à des sons forts et les médicaments ototoxiques, sont évitables. De même, chez l’enfant, près de 60 % des déficiences auditives peuvent être évitées.

Il est donc important de développer des gestes au quotidien pour prévenir une déficience auditive. La prévention de la déficience auditive est essentielle tout au long de la vie – depuis les périodes prénatale et périnatale jusqu’au grand âge. 

4 conseils pour lutter contre la surdité : 

  • Protégez-vous des expositions aux sons forts : baissez le volume de la radio, de la musique, de la télévision, évitez les lieux bruyants et limitez votre utilisation des casques et écouteurs (60 minutes par jour maximum).
  • Nettoyez vos oreilles avec précaution et faites attention à votre utilisation des cotons-tiges : ceux-ci sont souvent utilisés trop fréquemment et trop enfoncés dans l’oreille. 
  • Limitez la prise de médicaments
  • Surveillez votre alimentation : de nombreuses études ont démontré que des liens existent entre nutrition et perte auditive : privilégiez ainsi une bonne hygiène de vie pour rester en bonne santé plus longtemps.

Quand consulter pour des problèmes auditifs ? 

Si vous ressentez une baisse d’audition, il est nécessaire d’avoir un avis médical pour pouvoir traiter ce problème dans les meilleurs délais. L’urgence de la consultation varie selon les cas. 

Consultez votre médecin traitant, sans urgence, si vous ressentez une légère baisse d’audition : il pourra vous orienter vers un ORL. La consultation chez un ORL est conseillée lorsque surviennent les symptômes suivants : perte d’audition, otites chroniques, acouphènes etc. 

Selon la gravité, rendez-vous directement aux urgences médicales si :

  • Vous avez des douleurs intenses au niveau des oreilles. 
  • Vous avez un écoulement de pus ou de sang, une fièvre de plus de 38,5 °C, des vertiges, des acouphènes ou une paralysie faciale.
  • La perte d'audition survient brutalement, accompagnée ou non d'acouphènes.
  • Vous venez de subir un traumatisme crânien.
  • Vous venez d’être exposé à un traumatisme sonore intense.

Découvrez-ici les tarifs des médecins généralistes et des spécialistes !

Rédigé par : Faustine DESBONNET