#Objectif bien-être

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Myopie : des nouveaux verres révolutionnaires ?

Nouvelle révolution pour la myopie ? Des nouveaux verres sont capables de freiner d’environ 60% le développement de la myopie infantile.
AÉSIO fait le point sur la myopie.

Qu’est-ce que la myopie ? 

La myopie est un trouble de la vue qui se traduit par une vision floue de loin et nette de près
Ce trouble est dû à un œil trop long, ce qui engendre une vision floue des objets et inscriptions, éloignés de vous. 
Dans d’autres cas, la myopie peut être due à une déformation de la cornée (première lentille transparente de l’œil).

Quelles sont les causes de la myopie ?

Survenant le plus souvent durant l’enfance ou l’adolescence, plusieurs éléments peuvent provoquer une myopie :

  • La génétique : si l’un de vos parents, voire les deux sont touchés, votre myopie s’explique par l’hérédité. Si vous et/ou votre conjoint(e) êtes myope, votre enfant aura d’ailleurs d’autant plus de risques de développer une myopie dès son plus jeune âge. 
  • L’environnement et nos nouveaux modes de vie : le manque d’exposition à la lumière naturelle, l’utilisation d’écrans dont émanent des lumières artificielles comme le téléphone, les ordinateurs, la télévision…, une baisse de la pratique d’activités en plein air et le fait de solliciter votre vision, sont des facteurs pouvant provoquer une myopie.

Une nouvelle révolution pour le traitement de la myopie ? 

Des chercheurs japonais, de l’université Polytechnique de Hong Kong, ont réussi à réaliser des verres capables de corriger la myopie mais également de ralentir son évolution de près de 60%.

Ces verres auraient :

  • Une fonction correctrice de la vue ;
  • Une fonction de défocalisation optique. En effet, cette nouvelle fonction permet de freiner l’allongement de l’œil (95% des personnes myopes présentent un allongement de l’œil).

Commercialisée en France depuis septembre 2020, et à destination seulement des enfants, cette révolution permet également de limiter les risques de pathologies associées à la myopie (la cataracte, l’atrophie optique, l’hémorragie maculaire…).
Ces verres sont pour l’instant recommandés à partir de 6 ans et jusqu’à 20 ans. Passé cet âge, la vue se stabilise donc les verres n’ont plus d’intérêt.

Ces nouveaux verres étant toujours à l’étude, l’Assurance maladie ne les rembourse pas, mais votre mutuelle AÉSIO oui ! Nous prenons en charge une partie en fonction de votre garantie souscrite.  
Pour en savoir plus contactez votre conseiller ou rendez-vous à votre agence la plus proche 

Êtes-vous myope ?

Vous vous sentez concerné ? Vous avez des troubles de la vue ? Votre premier réflexe doit être de consulter votre ophtalmologue pour réaliser un bilan de votre vue.
En cas de suspicion de myopie, il pourra calculer la dioptrie, mesurer votre puissance oculaire et identifier une myopie (ou, à l’inverse, une hypermétropie).
A savoir :  

  • Si vous êtes inférieur à -3 « dioptries » il s’agit d’une myopie faible ;
  • Entre -3 et -6 « dioptries », d’une myopie moyenne ;
  • A partir de -6 « dioptries », d’une myopie forte.

Quel que soit votre niveau de myopie, il peut être corrigé à l’aide de lunettes ou de lentilles de contact. Cela va permettre de corriger le défaut de vos yeux afin que l’image ne soit plus floue. Pour choisir et déterminer le type de verres et de montures faites pour vous, consultez votre ophtalmologue et demandez conseil à votre opticien. 

Pour les personnes avec une myopie dite forte, il est possible d’effectuer une chirurgie au laser permettant de regagner une acuité visuelle complète. Contactez votre ophtalmologue pour en savoir plus. 

Conseils pour prévenir la myopie

Au quotidien, vous pouvez mettre en application quelques astuces pour diminuer l’évolution ou le début d’une myopie : 

  • Exposez-vous au minimum 2h par jour à la lumière naturelle (balade en forêt, restaurant en terrasse, sport en plein air…) ;
  • Faites des pauses de 20 secondes toutes les 20 minutes si vous travaillez sur un ordinateur ;
  • Portez des lunettes anti-lumière bleue ;
  • Évitez de lire votre journal du matin dans le métro ou votre livre du soir dans votre lit de trop près ;
  • Travaillez dans un environnement éclairé ;
  • Clignez des yeux régulièrement quand vous êtes face à un écran ;
  • Protégez vos yeux du soleil en portant des lunettes adaptées.
     

L’examen de la vue, c’est pour quand ? 

Vous devez réaliser un examen de la vue, une fois tous les deux ans chez votre ophtalmologue.
Par ailleurs, vous devez consulter un professionnel de santé chaque année si vous :

  • Souffrez d’une affection oculaire ;
  • Avez 40 ans ou plus ;
  • Avez des personnes myopes dans votre famille ;
  • Êtes diabétique ou souffrez d’hypertension. 

Attention, vous devez consulter en urgence un médecin si vous avez une vision floue ou une perte de vision soudaine, une douleur oculaire, une paralysie oculomotrice.

20,48 % des enfants de 0 à 18 ans sont myopes en France.

37 % des adultes sont myopes en France.

En 2019 : 5,7 % des enfants de six ans étaient myopes
En 2020 : 1 enfant de six ans sur 5 souffre de myopie

En France, les jeunes de 18 à 24 ans passent en moyenne 2 heures chaque jour devant des écrans. Avec les lumières artificielles des écrans et l’évolution rapide de nos modes de vie, on estime que d’ici 2050, la moitié de la population mondiale sera myope. 

Aujourd’hui on compte :

  • En Europe : 1 personne myope sur 3, soit 40% des 12-54 ans
  • Dans le monde : 20 à 30 % de la population mondiale est myope, soit environ 5 milliards de personnes.

Le saviez-vous ? 

Les journées nationales de la macula ont lieu du 22 au 26 novembre 2021.
Et si c’était l’occasion d’aller vous faire dépister pour un examen complet de la vue ?

La macula est une zone centrale de notre rétine, très fragile et responsable de la vision des détails. Sans cette zone, il nous serait impossible d’effectuer les gestes du quotidien qui demandent de la précision comme lire, écrire, conduire, cuisiner…

Cette zone étant responsable de nombreuses pathologies, entrainant une perte de la vision définitive, ou de malvoyance, comme la Dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), la maculopathie diabétique et la maculopathie myopique. Il est important de consulter pour avoir un diagnostic complet sur le plan visuel.

Profitez de cette journée nationale, pour vous faire dépister et prendre soin de votre vue ! 
Pour plus d’informations : https://www.journees-macula.fr/