#À vos côtés

Temps de lecture estimé : 3mn

Rendez-vous de prévention gratuits : ce que cela change pour vous !

La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2023 a été adoptée fin décembre avec une nouveauté : des rendez-vous de prévention gratuits aux âges clés de la vie (20-25 ans, 40-45 et 60-65 ans). Qu’est-ce que cela change pour vous ? En quoi cette mesure est-elle essentielle pour la prévention des maladies en France ? Découverte avec Élodie Lévy, directrice prévention et promotion de la santé chez AÉSIO mutuelle.
Rendez-vous prévention gratuits

Une décision de la loi de financement de la Sécurité sociale 2023

Après la crise sanitaire, la loi de financement de la Sécurité sociale 2023 entend prendre un tournant social et santé en France. Les mesures présentées fin septembre en Conseil des ministres proposaient notamment d’agir pour le bien vieillir, de lutter contre la fraude sociale, d’améliorer l’accès à la santé, mais aussi de renforcer le rôle de la prévention dans le système de soins français. C’est ce dernier point auquel nous allons nous intéresser dans cet article.

Que sont les rendez-vous de prévention ?

Une première pour le système de soins français

La prévention est l’ensemble des actions menées qui visent à accompagner les adhérents tout au long de leur parcours de vie pour qu’ils soient en meilleure forme le plus longtemps possible. 

Avec ces 3 consultations médicales proposées aux Français et prises en charge par la Sécurité sociale sans avance de frais, c’est un système de prévention qui est mis en place. L’objectif ? Permettre aux Français de faire le point sur leur état de santé physique et mentale afin de limiter les risques de développer des maladies graves qui ne seraient pas détectées à temps sans ces rendez-vous santé.

Bon à savoir : depuis mai 2022, le ministère des Solidarités et de la Santé s’est divisé en 2 ministères distincts : le ministère des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, et le ministère de la Santé et de la Prévention. Un zoom sur la Prévention est ainsi réalisé avec pour objectif : créer un véritable système de prévention… Une première en France !

Je pense que ces consultations sont positives, pertinentes et peuvent apporter beaucoup pour traiter des problématiques de santé différemment : s’intéresser aux personnes sans attendre que la maladie se soit installée. Quand vous allez chez votre médecin traitant, vous lui parlez de ce qui ne va pas, des problèmes. Une des rares fois où l’on fait un peu de prévention, c’est quand vous demandez un certificat pour le sport en début d’année... ”

Elodie Lévy Directrice prévention et promotion de la santé chez AÉSIO mutuelle

Pourquoi des rendez-vous de prévention à ces 3 âges ?

Les âges proposés dans cette mesure, 25, 45 et 65 ans, ne sont pas choisis au hasard. Selon Élodie Lévy, il s’agirait d’âges de transition : 

  • 20-25 ans : c’est le début de la vie active, la sortie des études, le premier emploi ou l’installation en tant qu’adulte, l’occasion de faire le point sur les rappels des vaccins faits dans l’enfance mais aussi d’aborder la question de l’activité physique, des infections sexuelles et des éventuels soucis rencontrés au début de sa carrière.
  • 40-45 ans : la période où l’on est en transition entre le début de la vie active et le début de la vie « senior » : aborder les questions d’activité physique, de santé mentale, de dépistages de maladies est alors essentiel. 
  • 60-65 ans : phase de fin de carrière et le départ à la retraite : l’occasion de faire le point sur la prévention des maladies, mais aussi sur les sujets de la perte d’autonomie et sur le passage à la retraite, qui est un vrai changement dans la trajectoire de vie. 

Zoom sur la prévention en perte d’autonomie

Avec les rendez-vous de prévention, le zoom est aussi mis sur les seniors et la perte d’autonomie. Pour Élodie, « c’est un sujet que l’on a du mal à aborder avec les seniors parce qu’ils ne sentent pas encore concernés et ça les choque qu’on leur parle d’aménager leur domicile « en prévision de ». C’est compliqué parce qu’ils ont l’impression qu’on les fait vieillir un peu trop vite ».

Pourtant, la prévention de la perte d’autonomie doit se réfléchir quand on est encore en forme ! Si vous habitez dans une maison avec des escaliers et des chambres à l’étage, avez un jardin à entretenir… ces années sont cruciales pour bien organiser votre avenir.

AESIO MUTUELLE

Quelles aides pour bien vieillir chez soi ?

Avancer en âge nécessite d’anticiper les situations pouvant vous mettre, vous et vos proches, dans des situations financières difficiles. Des prestations d’assistance peuvent aussi vous faciliter la vie au quotidien. AÉSIO mutuelle vous aide à tout prévoir pour ne plus avoir à y penser.

Comment mettre en place une telle mesure ?

Cette nouveauté concernant tous les Français à 3 âges de leur vie, la difficulté de cette mesure réside dans la mise en place de ses modalités. Comment inviter les Français à aller à ces rendez-vous ? Doivent-ils avoir lieu en présentiel ? Les médecins auront-ils une formation particulière ? Comment cette mesure sera-t-elle financée ? Qu’en est-il pour les déserts médicaux ? 

« Je me pose la question de savoir comment vont être mis en place ces RDV parce qu’aujourd’hui on est encore plutôt dans une médecine curative que préventive. »

Pour faire de la prévention un pilier de la politique de santé française, notamment à travers cette mesure, il faudra mettre en place des formations spécifiques. Pour Élodie Lévy, on ne parle pas de prévention de la même manière que l’on parle de maladies : « Il faudrait un outil commun partagé par tous les médecins, comme une conduite d’entretien, parce que les consultations peuvent sinon être menées différemment et n’auront pas la même utilité pour chacun. »

Une mesure qui lance une politique de prévention plus globale

Le facteur de réussite de ces rendez-vous de prévention est d’intégrer une politique plus globale de prévention : « Les rendez-vous de prévention sont pertinents et plus qu’indispensables aujourd’hui. Pour autant, il ne faudrait pas que l’on s’arrête à cela… Comment crée-t-on un parcours de prévention en mêlant tous les acteurs pour faire le lien entre ces 20 ans ? Il faudrait que tous les acteurs (acteurs institutionnels, qui répondent à des obligations réglementaires, acteurs associatifs, acteurs privés, etc.) puissent travailler ensemble et développer une véritable stratégie de prévention en France pour répondre aux grands enjeux sociétaux. »

Si les questions sont nombreuses, la mise en place de cette mesure pourrait améliorer la santé de nombreux Français. Il faudra attendre les décrets d’application pour en savoir plus… 

Foulées de la cathédrale de Chartres - Femme en tenue de sport qui brandit le bras, centaines de femmes avec T-shirts roses

AESIO MUTUELLE

Actions de prévention

S'engager ensemble, telle est l'ambition d’AÉSIO.
C'est pourquoi nous sommes mobilisés, notamment en faveur de la prévention, de la recherche et de la lutte contre les cancers. Nous sommes acteurs de ce mouvement : parce que la prévention est encore la meilleure façon de prendre soin de vous !

En savoir plus sur Actions de prévention