#Objectif bien-être

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Les bienfaits du sport sur la santé… mentale

Associée à une alimentation variée et équilibrée, la pratique quotidienne d’une activité physique permet de diminuer le risque de développer certaines maladies… et de rebooster le mental !

Qu’est-ce qu’être en bonne santé ?

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la santé est « un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement à l’absence de maladie ou d’infirmité ». Pour être en bonne santé, il faut donc prendre soin de notre condition physique mais aussi de nos émotions, de notre environnement, etc.

Le manque d’activité physique, peut nuire à votre santé et certains troubles peuvent apparaître :

  • des troubles physiques : douleur dans dos, muscles, articulations, troubles de la circulation sanguine, perte de souplesse, prise de poids…
  • des troubles psychologiques : nervosité, irritabilité, trouble du sommeil, déséquilibre alimentaire (manger trop ou pas assez), addictions (tabac, alcool, drogue…) 
  • sur le plus long terme : problèmes cardiaques, cancer, hypertension, diabète…

Or, selon une étude de Opinion Way pour le "Festival de la communication santé", 9 Français sur 10 éprouvent du stress, ce qui a un impact sur leur vie personnelle et professionnelle… et sur leur santé !

Quels sont les liens entre activité physique et bonne santé mentale ?

L’activité physique a bien des avantages !

Outre les bienfaits physiques qu’on lui connaît, comme : améliorer le fonctionnement du cœur et des poumons, entretenir la force musculaire, la souplesse, l’équilibre, augmenter le capital osseux qui participe à la croissance des enfants et au bon vieillissement, elle permet aussi de :

  • stimuler la confiance en soi
  • réduire le stress et l’anxiété
  • canaliser l’agressivité
  • augmenter l’efficience intellectuelle grâce à l’amélioration de l’oxygénation cérébrale
  • développer des capacités d’adaptation
  • contribuer au développement social
  • procurer une sensation de plaisir, etc.

Quand on fait du sport, notre corps sécrète de la sérotonine, l’hormone du bien-être, et diminue le taux de cortisol, l’hormone du stress : notre humeur est améliorée et l’on se sent plus dynamique pour affronter le reste de la journée.
 30 minutes d’activité physique par jour permettraient ainsi d’être beaucoup plus serein et heureux. Une raison de plus de se lancer !


Pourquoi pratiquer une activité physique quotidienne est l'idéal ?

De plus en plus d'études scientifiques montrent un lien très clair entre la prévention de certaines maladies, comme les maladies cardio-vasculaires, le diabète de type 2, le cancer, ou encore l'ostéoporose et un niveau d'activité physique modérée.

Au micro d'Ali Rebeihi, Elodie LEVY, Directrice Prévention Santé AÉSIO mutuelle, explique les bienfaits de la pratique d'une activité physique dans le cadre préventif

On améliore la qualité du sommeil, la résistance a la fatigue on régule l'anxiété et on limite le stress. ”

Elodie LEVY Directrice Prévention Santé AÉSIO mutuelle

Vous souvenez-vous de la phrase de Churchill qui affichait : « No sports » ? Hélas, l’ancien Premier ministre britannique a vu sa santé se dégrader rapidement et décéda d’un accident vasculaire cérébral…

Depuis, le regard sur le sport a évolué. Même d’intensité modérée, l’activité physique est un précieux outil pour prévenir les pathologies, telles que le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires, certains types de cancer, le surpoids, l’obésité… Elle est également bénéfique pour votre bien-être général et votre santé psychique.

Règle n°1 : ne restez pas assis 6 à 7 heures d’affilées par jour !

Quelques idées pour bouger plus : jardiner, descendre du métro ou du bus une ou deux stations avant, privilégier les escaliers, bricoler, faire le ménage, marche 30 minutes par jour minimum, regarder sa série préférée sur son vélo d’appartement, se déplacer à vélo…

Portrait Ali Rebeihi, journaliste France Inter

© Photo - Fanch Drougard / Droug'Art photographies

L’avis de l’experte

Selon la Pr. Marine DUCLOS, cheffe du service de médecine du sport du CHU de Clermont-Ferrand, faire fonctionner les muscles de vos jambes permettent de transformer le glucose et les lipides en carburant. Vous évitez ainsi qu’ils se déposent ailleurs (artères, autres tissus…).

Pour conclure, retenez les 3 D : Détermination, Disponibilité, Discipline !

—  Le regard d’Ali Rebeihi, journaliste, dans le cadre du programme « Décidons ensemble de vivre mieux »

Nous avons conçu le programme « Décidons ensemble de vivre mieux » avec le journaliste Ali Rebeihi, comme un ensemble de contenus autour du bien vivre et du développement personnel, faits pour vous accompagner au mieux dans le quotidien, à la maison ou au travail.

 


  

Macaron violet

Comment intégrer le sport dans votre quotidien ?

Vous avez du mal à vous lancer ? Pas le temps de vous y mettre car vous jonglez entre vie professionnelle et personnelle ?

Pour intégrer le sport dans votre vie et vous y tenir, voici quelques conseils :

  • Commencez doucement et ne vous mettez pas la pression.
  • Créez-vous une routine : vous donnerez à votre corps l’habitude de l’effort et vous vous tiendrez plus facilement à un programme fixe.  
  • Pensez aux périodes de récupération : des séances trop rapprochées peuvent altérer la tolérance à l’effort et… l’humeur.  
  • Soignez votre hygiène de vie : pensez à associer une alimentation équilibrée pour optimiser l’effort. Ainsi que des bonnes nuits de sommeil.

Quel est le bon moment de la journée pour faire du sport ?

À chacun son propre rythme.
Le matin : si vous êtes matinal, foncez ! Votre journée y gagnera en tonicité.
À midi : la tendance est à l’effort pendant la pause déjeuner ! Si vous avez des installations sportives à proximité de votre travail, c’est le bon moyen d’avoir une coupure dans la journée.
Le soir : vous avez fini votre journée, vous pouvez vous détendre… et vous défouler ! Attention toutefois à éviter les entrainements excessifs après 19 h, au risque d’avoir des difficultés pour vous endormir ensuite.

Et quand on n’a pas le temps de faire une activité physique ?

Vous n’avez vraiment pas 30 minutes par jour pour faire une activité physique ? Changez vos habitudes ! Prenez les escaliers plutôt que l’ascenseur, sortez du bus un arrêt plus tôt, sortez le chien ou déplacez-vous en ville à pieds ou à vélo
Avec un emploi du temps chargé, la marche, le jardinage et même le ménage sont de très bons exercices !

Il est important de privilégier l’endurance et, la régularité, plutôt que l’intensité : préférez 30 minutes d’activité physique par jour, ou 2 fois 15 minutes, à une activité violente et épuisante d’1 heure par semaine.

Pratique intense et rapide : connaissez-vous le HIIT ?

Si vous voulez toutefois essayer un sport qui se pratique régulièrement en moins de 30 minutes par séance, le High Intensity Interval Training (HIIT) peut vous intéresser ! Cet entraînement fractionné de haute intensité se réalise en séance de 10 à 30 minutes 2 à 3 fois par semaine.

Le principe ? Faire des exercices courts suivis de temps de repos courts, ce qui permet entre autres de se muscler, d’augmenter le métabolisme (on continue de perdre des calories plusieurs heures après l’entrainement) et d’améliorer les capacités respiratoires.
Quoique adapté aux débutants comme aux confirmés, le HIIT reste un sport intensif : pensez à consulter votre médecin traitant avant de vous lancer ! 

Rédigé par : Mélina ALBIN