#À vos côtés

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Plus jamais seul pendant les fêtes : comment lutter contre l’isolement

Les fêtes de fin d’année sont des moments de joie, de magie, de partage et de retrouvailles. Mais trop de personnes passent encore ces moments, seules. Des enfants, des personnes âgées malades, qui ne peuvent quitter leur chambre d’hôpital, et surtout des personnes qui vivent loin des autres.
Pourtant, il existe de nombreuses façons d’alléger le poids de cette solitude, que l’on se sente soi-même isolé, ou que l’on ait envie d'aider quelqu’un.
Homme agé, cheveux blancs, avec pull de Noel amusant, sourit devant la caméra de son ordinateur

Engagez la discussion autour de vous

Les fêtes ne se résument pas au réveillon, c’est aussi le meilleur moment de l’année pour faire un pas vers les autres.

Et si vous ne vous contentiez pas de dire simplement "bonjour" à votre voisin, et lui demandiez s’il se porte bien, ou lui proposiez votre aide ? Et si vous disiez un mot gentil aux personnes que vous croisez régulièrement ? La dame qui promène son chien ? Le jogger ? Ou ce monsieur qui taille sa haie ? C’est fou le nombre de gens que l’on connaît de vue et à qui on ne parle jamais. Vous vous apercevrez qu’il est pourtant facile d’établir un contact bienveillant avec les autres, le temps d’un bref échange.

Enfin, n’oubliez pas votre téléphone ! Le simple fait d'appeler des membres de la famille ou des amis âgés pour leur faire savoir que vous pensez à eux peut faire une énorme différence dans leur quotidien… et le vôtre !

Rendez visite à ceux que vous connaissez !

Vous pouvez proposer à vos proches de les aider pour réaliser les achats de cadeaux, ou pour les emballer avec eux. Vous pouvez aussi les aider à ranger leur sapin et leurs décorations une fois les fêtes terminées.

La fin de l’année, c’est aussi la période où nos frigidaires regorgent de nourriture. Pourquoi ne pas apporter une part de bûche à quelqu’un qui ne reçoit pas beaucoup de visites ? Ce sera l’occasion de faire connaissance et peut-être de lier de nouvelles amitiés !

Passer un peu de temps avec une personne isolée en cette période de l'année ne l'aidera pas seulement à se sentir moins seule, mais vous donnera aussi un coup de pouce à votre propre bien-être.

Relayez les événements locaux

Vous connaissez une personne qui ne sait pas quoi faire pendant les fêtes ? Orientez-la vers des événements organisés par la communauté locale et les associations. La mairie de votre commune mettra aussi sûrement en place des événements.

Vous pouvez aussi lui proposer de l’accompagner pour rencontrer des associations. Les personnes qui y travaillent ont une grande expérience du contact humain et savent comment mettre les gens à l’aise.

Pour savoir si une opération aura lieu dans votre secteur, renseignez-vous en mairie auprès du service d’Action Sociale ou dans les Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS).

De nombreuses associations mettent en place des événements : la Croix Rouge, le Secours Catholique, les Petits Frères des Pauvres et La Fondation de France, notamment. N’hésitez pas à vous renseigner aussi auprès de vos associations locales.

Les petites attentions sont les bienvenues

Le 24 décembre 1914, fait unique dans l’histoire, après 4 mois de combats, une trêve a été organisée sur les tranchées. Soldats français et allemands ont posé les fusils pour un cessez-le-feu qui leur a permis de passer une nuit de réveillon sans attaques.

Alors, inspirons-nous de cet épisode et saisissons chaque occasion de faire preuve de bienveillance. Laissons aux petits bonheurs inattendus une chance de se produire. Écrivons deux fois plus de cartes que d’habitude, soyons bienveillants sur la route, sourions aux personnes que nous croisons. Oublions nos rancunes et faisons la paix avec tous et même avec ces voisins qui font tant de bruit, on ne sait jamais, cela pourrait les amener à penser plus souvent à vous !

Et si c’était vous qui lanciez les invitations ?

Le réveillon auquel vous deviez assister ne pourra pas se produire ? Qu’à cela ne tienne, cette année c’est vous qui organisez et qui choisissez les invités !
Nul besoin d’être nombreux (encore moins dans le contexte sanitaire actuel), il suffit d’être bien entouré : une voisine, un ou deux amis, un vieil oncle… et laissons la magie des fêtes opérer.
Qui sait ce qui peut se passer ?

Et si vous venez d’emménager et que vous ne connaissez vraiment personne dans la région, essayez le site seulpournoel.fr : vous pourrez y consulter les annonces de personnes qui sont prêtes à accueillir quelqu’un pour le réveillon ou d’autres qui souhaitent rencontrer d’autres personnes pour cette occasion.

Autocollant "Hello" avec un smiley tenu par une main

© photo Vladislav Klapin, on Unsplash

Signalez les personnes en difficultés que vous ne connaissez pas

Il est difficile de recenser toutes les personnes en état de solitude, simplement parce qu’on les rencontre plus rarement. Si vous connaissez de vue quelqu’un qui pourrait se trouver dans cette situation, n’hésitez pas à lui recommander de prendre contact avec une association dont vous lui transmettrez le numéro.

Une autre solution peut être de la signaler directement auprès de ces associations. L’une d’entre elles pourra alors prendre contact avec elle et lui venir en aide.

SOS Amitié : une aide disponible 24h/24 et 7j/7

Si vous connaissez une personne isolée, ou que vous avez vous-même besoin de parler, il est possible de prendre contact avec SOS Amitié. Leurs écoutants et écoutantes sont spécialement formés à « l’écoute de la souffrance et de l’angoisse, particulièrement des personnes isolées ».

Vous pouvez les appeler au 09 72 39 40 50, ou vous rendre sur leur tchat en ligne.

Faites du bénévolat !

Chaque année, de nombreuses associations œuvrent pour apporter du lien et de la chaleur humaine à celles et ceux qui sont isolés. Elles ont pour habitude d’organiser des goûters, des réveillons, des remises de colis de Noël, des animations… Les mesures sanitaires liées au Covid les contraignent cependant à annuler certains événements ou à en organiser en comité restreint.

Plus que jamais, elles ont besoin de véhicules pour se rendre chez les personnes isolées. N’hésitez pas à leur proposer votre aide. Ce n’est qu’un peu de temps pour vous, mais cela représente beaucoup pour les personnes visitées.

Le bénévolat, un engagement parfois difficile, qui permet de "s'éclater chaque jour" !

 

Des réseaux sociaux... mais pas trop

Les réseaux sociaux sont bien pratiques pour garder le contact avec celles et ceux qui nous sont chers. Mais attention, ils peuvent aussi vous exposer à des images de personnes particulièrement entourées, dont les photos sont très commentées, ce qui peut renforcer le sentiment d’isolement des plus sensibles.
De plus, gardez en tête qu’un contact digital ne remplacera jamais un moment passé avec quelqu’un.

Que ce soit du point de vue affectif ou psychologique, on n’a jamais rien fait de mieux qu’un regard, une discussion, un sourire 😊