PréventionSolidarité

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Sages-femmes : un rôle clé dans le parcours santé des femmes

À l'occasion de la Journée internationale des sages-femmes le 5 mai, découvrez les dessous de ce métier. Rencontre avec Mathilde Delespine, sage-femme au CHU de Saint-Denis (93).

Le champ d’exercice des sages-femmes reste encore méconnu. Pourtant elles jouent un rôle central, d’autant plus en pleine crise sanitaire. 

Au 1er janvier 2020, le Conseil national de l’Ordre des Sages-femmes recensait 23 188 sages-femmes en activité dont 47% à l’hôpital public et seulement 5% dans les centres de Protection maternelle infantile (PMI). Les compétences des sages-femmes sont multiples et dépassent largement le cadre de la grossesse et de l’accouchement. 

Quelles sont les compétences médicales des sages-femmes ? Comment ce métier s’est organisé pour assurer une continuité des soins en période de confinement ? Réponses en vidéo avec Mathilde Delespine.

En quoi consiste le métier de sage-femme ?

Le métier de sage-femme est surtout connu sous l’angle accompagnement de la grossesse et de la préparation à l’accouchement. Mathilde revient sur leur champ de compétences, beaucoup plus vaste en réalité.

Prévention et suivi tout au long de la vie des femmes

Le métier de sage-femme est bien évidemment connu sous l’angle accompagnement de la grossesse et préparation à l’accouchement. En réalité, leur champ de compétences est beaucoup plus vaste : les sages-femmes peuvent assurer le suivi médical et obstétrical des femmes enceintes de façon complètement autonome quand les grossesses sont à bas risque. Et en coopération avec les obstétriciens et obstétriciennes quand un risque est avéré.

Le suivi gynécologique des femmes peut être effectué par les sages-femmes de l’adolescence à la post-ménopause.

Leur rôle est central en matière de prévention et peut se caractériser de différentes manières : 

  • choisir sa méthode de contraception dans des consultations de santé sexuelle
  • expliquer certaines douleurs ou simplement mieux comprendre l’anatomie
  • organiser et animer des séances de prévention auprès d’adolescents et d’adolescentes dans les établissements scolaires

De la grossesse à l’accompagnement à la parentalité 

Les missions des sages-femmes se présentent aussi sous d’autres aspects moins connus. Comme l’accompagnement à la procréation médicalement assistée (PMA), le diagnostic anténatal pour les grossesses à risque (en collaboration avec les obstétriciens) et le suivi de toutes les échographies pendant la grossesse.

Le suivi post-natal peut être plus lointain, notamment pour l’accompagnement à l’allaitement, la rééducation du périnée ou encore le suivi gynécologique de prévention lorsque la grossesse est terminée. Les cours de préparation à la naissance et à la parentalité pour les femmes enceintes et les couples font aussi parties des prérogatives des sages-femmes.

Quelles idées reçues souhaitez-vous déconstruire ?

En matière de santé, celle du vagin subit particulièrement d'idées reçues ! Mathilde nous explique qu'il faut déconstruire les messages qui poussent les femmes à avoir une toilette intime agressive.

L’humain au cœur du métier de sage-femme 

Certaines patientes ou certains couples peuvent se trouver dans des situations de grande précarité et vulnérabilité. À la Maison des femmes de l’hôpital de Saint-Denis, Mathilde Delespine explique comment elle accompagne les couples et femmes enceintes qui présentent des vulnérabilités dans le développement et le renforcement de leurs compétences psycho-sociales.

Avoir de l‘empathie, avoir une estime de soi, apprendre à canaliser ses émotions, cela va permettre à ce couple de devenir des parents suffisamment bons pour accueillir et s’occuper de leur bébé. ”

Mathilde DELESPINE Sage-femme

Toutes les autres questions posées à Mathilde

Voir la playlist sur YouTube