Waliceo, communauté sourde & malentendante —

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Quelle est l’origine des acouphènes ?

Si vous entendez constamment un bruit, des sifflements, des grésillements ou des bourdonnements d’oreille qui ne proviennent pas du monde extérieur, vous faites partie des 10 à 20 % de français qui souffrent d’acouphènes.

Qu’est-ce que l’acouphène ?

Il en existe de deux types : les acouphènes “objectifs”, d’origine vasculaire, qui sont des pulsations cardiaques. Et les “subjectifs”, d’ordre mécanique, qui se traduisent par un sifflement ou un bourdonnement d’oreille que seul le patient entend.

L’acouphène est un traumatisme auditif qui peut être perçu dans une oreille, ou dans les deux en même temps. Et malheureusement, il suffit de quelques minutes pour provoquer un acouphène définitif !

Vous pouvez aussi souffrir d’un barotraumatisme passager après avoir fait de la plongée ou un voyage en avion. 

Quelle est l’origine de ces traumatismes sonores ?

Les causes les plus fréquentes d’acouphènes sont :

  • Une perte d’audition ;
  • L’exposition au bruit (concerts et discothèque, marteau-piqueur...) ;
  • Un traumatisme crânien ;
  • Des troubles mentaux.

Les acouphènes entraînent du stress et des difficultés relationnelles. Il faut parvenir à trouver les raisons de cette hypersensibilité au bruit pour que les sons du quotidien ne deviennent pas insupportables.

Comment se débarrasser des acouphènes ?

Les acouphènes sont difficiles à traiter définitivement, mais ils peuvent aussi disparaître d’eux-mêmes. Vous pouvez essayer les thérapies cognitives et comportementales, voire certains médicaments, mais leur efficacité n’est pas prouvée.

Il existe aussi des appareils auditifs pour acouphènes. Mais sachez qu’ils ne corrigent pas vraiment ce handicap : ils amplifient les bruits environnants pour rendre moins perceptibles les acouphènes.

Comment vivre avec ses acouphènes ?

Vous pouvez trouver des moyens détournés pour les masquer, comme par exemple  en écoutant de la musique, des sons de relaxation (eau qui coule, vent) à faible volume, en  limitant la consommation d’alcool qui augmente souvent les acouphènes, en pratiquant un sport qui vous permettra d’évacuer votre stress. 

Mais surtout ne vous coupez pas des autres et contactez des associations spécialisées qui sauront vous guider et vous accompagner.

Et enfin, continuez à protéger à vos oreilles, portez des bouchons lorsque vous assistez à un concert, spectacle, etc. ou lorsque vous utilisez un outil bruyant. 

Rédigé par : Marie-Charlotte BIXQUERT