#Changer de regard

Temps de lecture estimé : 8 minutes

5 dons qui peuvent sauver des vies

Selon l’association Laurette Fugain – qui lutte contre les cancers du sang et de la moelle osseuse – c’est 1 million de Français qui bénéficient chaque année des « dons de vie ».
Quels sont ces dons ? À quoi servent-ils ? Comment devenir donneur ? Partons à la découverte de cette activité vitale et citoyenne.


Les dons de vie désignent les dons de sang, de plasma, de plaquettes, de moelle osseuse et de sang de cordon ombilical, des cellules qui se régénèrent chez le donneur et qui peuvent sauver la vie de nombreux malades et accidentés.

1/  Le don de sang total

Seuls 4% des Français donnent leur sang. Cet acte citoyen et solidaire est pourtant nécessaire pour subvenir aux demandes en cas d’urgence (hémorragie) ou de maladie du sang (leucémies, lymphomes…).

Le sang est un tissu vivant qui circule dans le corps et joue un rôle essentiel et vital d’oxygénation, de nutrition, de respiration, de régulation… Il est composé de plasma, un fluide salé dans lequel circulent 3 types de cellules :

  • Globules rouges : transportent l’oxygène.
  • Globules blancs : défendent l’organisme contre les bactéries, virus et parasites.
  • Plaquettes : jouent un rôle de cicatrisation des plaies et de guérison des hémorragies.

10.000 dons de sang /jour sont nécessaires pour répondre aux besoins des patients, selon l’Établissement Français du Sang

Puis-je donner ?

Découvrez si vous êtes éligible au don de sang en répondant à ce quizz rapide en 3 étapes :
1) Je m’auto-évalue en 5 minutes, grâce au questionnaire ; 2) Je choisis mon lieu de collecte sur la carte ; 3) Je prends rendez-vous.

→ Faites le test

2/  Le don de plasma

À quoi sert le don de plasma ?

Le plasma est le liquide, composé à 90% d’eau salée, dans lequel circulent les cellules sanguines (globules rouges, globules blancs, plaquettes). Il permet d’être utilisé en transfusion ou en tant que médicament, en chirurgie d’accidents graves, etc.

Qui peut donner son plasma ?

Faites d'abord le test proposé plus haut pour savoir si vous êtes un donneur potentiel.
Pour donner son plasma,  il faut avoir entre 18 et 65 ans et peser plus de 55 kg.

Attention, bien entendu, à respecter plusieurs autres critères :

  • Ne pas consommer de drogues.
  • Ne pas avoir fait de tatouage ou de piercing dans les 4 derniers mois.
  • Ne pas avoir subi d’intervention chirurgicale dans les 4 derniers mois.  
  • Ne pas être atteint de certaines maladies comme le VIH, la syphilis, certains cancers, le diabète… 
  • Ne pas avoir voyagé dans certains pays impaludés…

Comment se déroule la collecte de plasma ?

Le don de plasma se fait sur rendez-vous [ici].
Lorsque vous arrivez sur le site de collecte, vous remplissez un questionnaire pour vérifier que vous êtes bien éligible à la collecte de plasma. Puis, un médecin discute avec vous, et répond à vos éventuelles questions. Après un rapide examen clinique, vous vous installez pour la collecte de plasma.

Les informations pratiques à savoir :

  • Le prélèvement dure environ 1h (et de votre arrivée à votre départ du centre, il faut compter 1h30). Le volume prélevé est ajusté en fonction de la taille et du poids du donneur.
  • Après un don de plasma, il est possible d’en réaliser un autre en respectant un délai de 2 semaines, à hauteur de 24 prélèvements par an maximum, tout type de don confondu.
  • Le plasma frais se conserve congelé entre 1 et 3 ans.
     

3/  Le don de plaquettes sanguines

À quoi sert le don de plaquettes sanguines ?

Les plaquettes sanguines sont des cellules que l’on retrouve dans le sang et qui sont formées dans la moelle osseuse. Elles sont indispensables pour coaguler, arrêter les saignements. Si la moelle osseuse en produit des milliards par jour, il peut arriver que certaines personnes n’en produisent plus assez : la transfusion devient alors vitale.

Les plaquettes sont utilisées pour soigner les patients atteints de maladies du sang et dans le cadre d’hémorragies importantes.

Qui peut donner ses plaquettes sanguines ?

Pour donner ses plaquettes, il faut répondre aux conditions principales suivantes :

  • Avoir entre 18 et 65 ans.
  • Peser plus de 55 kg.
  • Pour les femmes qui ont eu des grossesses, un test sanguin préalable est nécessaire et est réalisé par l’EFS.

Attention bien entendu à respecter plusieurs autres critères : la liste non-exhaustive est la même que pour le don de plasma.

    Comment se déroule la collecte de plaquettes sanguines ?

    Lorsque vous arrivez dans un centre de don, vous remplissez un questionnaire pour vérifier que vous êtes bien éligible à la collecte. Puis, un médecin échange avec vous et répond à vos éventuelles questions. Après un rapide examen clinique, vous vous installerez pour la collecte de plaquettes.

    Deux types de prélèvements sont possibles :

    - soit un don de sang total, comme vu dans le point 1/ de cet article : globules rouges, globules blancs et plaquettes sont prélevés en même temps lors d’un don de sang. Le patient reçoit les cellules dont il a besoin parmi ces 3 types de cellules. Toutefois, pour transfuser un patient qui a besoin de plaquettes, il faut regrouper les plaquettes issues de 4 à 6 dons de sang et possédant le même groupe sanguin.
    - soit une aphérèse (ou don de plaquettes) : les plaquettes sont prélevées à un donneur (avec du plasma pour la conservation), et les autres composants du sang lui sont restitués, ce qui permet d’obtenir 6 fois plus de plaquettes que lors d’un don de sang total.

    Les informations pratiques à savoir :

    • Le prélèvement dure environ 1h30 (et de votre arrivée à votre départ du centre, il faut compter 2h).
    • Après un don de plaquettes, il est possible d’en réaliser un autre en respectant un délai de 4 semaines, à hauteur de 12 fois par an maximum.
    • La durée de vie des plaquettes est de 7 jours.
    • 500 dons de plaquettes sont nécessaires chaque jour en France.

    Vous êtes tous des super-héros en puissance !

    Grâce aux dons de vie, vous êtes tous des super-héros en puissance qui avez le pouvoir de sauver des vies grâce à un don de sang ; à une inscription sur le registre des "Veilleurs de vie" pour le don de moelle osseuse ; ou en abordant la question du don d'organes avec vos proches !

    →  Ecoutez l’épisode 5 du podcast AÉSIO "Histoires de résilience" abordant le recours au don de vie dans le traitement de certains cancers, à travers la rencontre avec Laurette Fugain.

    Les dons de vie - "Histoires de résilience"

     

    4/  Le don de moelle osseuse

    À quoi sert le don de moelle osseuse ?

    La moelle osseuse est à l’origine de la production de nos cellules sanguines et est donc indispensable à la vie. Lorsque la moelle osseuse ne fonctionne pas comme il le faudrait, elle peut provoquer des maladies sanguines graves.
    Bon à savoir : la moelle osseuse n’a rien à voir avec la moelle épinière ! La moelle osseuse est présente dans tous nos os, alors que la moelle épinière est située dans la colonne vertébrale et liée au système nerveux.

    Qui peut donner sa moelle osseuse ?

    Pour donner sa moelle osseuse, il faut avoir entre 18 et 35 ans à l’inscription, jusqu’à 60 ans pour le don. Être en parfaite santé (conditions précises sur le test d’éligibilité) et s’engager à rester joignable en cas de compatibilité avec un donneur.

    Comment s’inscrire comme donneur de moelle osseuse ?

    Pour s’inscrire, il faut répondre aux critères d’âge et de santé cités plus haut. Il suffit ensuite de répondre à un questionnaire de santé, entrer ses coordonnées et choisir entre deux possibilités : recevoir un kit salivaire chez vous, le compléter et le retourner, ou vous rendre dans un centre qui effectuera ce test sur place.
    Celui-ci permet de déterminer le human leucocyte antigen (HLA), un système complexe qui vous associera ou non avec un receveur

    Dans une fratrie, la probabilité d’être compatible avec un receveur est de 1 chance sur 4. En dehors, elle n’est plus que de 1 chance sur 1 million !

    À réception de votre kit et après les tests effectués, vous serez enregistré en tant que donneur de moelle osseuse.

    Comment se déroule la collecte de moelle osseuse ?

    Il existe deux types de prélèvement de la moelle osseuse :

    • Le prélèvement de cellules souches périphériques : réalisé dans un centre de l’EFS, en 3 ou 4h, le prélèvement se fait dans le sang. Le donneur doit, lors des 5 jours précédents, recevoir un médicament qui permet de migrer les cellules utiles vers le sang.  
    • Le prélèvement direct de moelle osseuse : réalisé à l’hôpital, le prélèvement est une ponction, sous anesthésie générale, dans les os du bassin. Le donneur sort de l’hôpital le jour suivant.

    Les informations pratiques à savoir :

    • Le corps régénère les cellules souches prélevées dans les 6 semaines après le don.
    • Le don n’est effectué que pour un seul patient.
    • Si l’inscription en tant que donneur de moelle osseuse est importante, il est possible que si l’on vous contacte des années plus tard, votre situation personnelle ou médicale ait changé. Si vous avez changé d’avis, il n’y a pas d’obligation à réaliser ce don une fois inscrit (même si cela est fortement encouragé).
    • Le registre France Greffe de moelle compte 321.121 donneurs en France au 31 décembre 2020.
       

    5/  Le don de sang de cordon ombilical

    Aussi appelé « sang placentaire », le sang est prélevé dans le cordon ombilical après la naissance d’un bébé. Il pourra être transféré à des patients adultes ou enfants qui ont besoin des cellules souches présentes dans ce sang afin de régénérer leurs cellules sanguines (notamment dans le cas de maladies du sang comme la leucémie, les lymphomes, etc.).

    Les informations pratiques à savoir :

    • Le don de sang de cordon ombilical est sans risque pour la mère et le nouveau-né.
    • La greffe de sang de cordon ombilical représente 8 % des greffes en France, et 27 % des greffes enfants.
    • Toutes les maternités ne sont pas habilitées à effectuer ce prélèvement, renseignez-vous.

     ---------------------

    Les RDV Laurette Fugain x AÉSIO mutuelle

    Le 20 novembre 2021 a eu lieu la 3e édition des « Rendez-vous Laurette Fugain », une journée organisée par notre partenaire l’association Laurette Fugain pour mieux comprendre la recherche médicale sur les leucémies et les avancées majeures dans le domaine de l’immunothérapie.

    À cette occasion, AÉSIO mutuelle s’est associée à l’association pour œuvrer sur le champ des cancers et promouvoir les dons de vie.

    Accéder au replay des RDV Laurette Fugain

    Replay webconférences

    Retrouvez ci-dessus le replay de la webconférence « Les RDVs Laurette Fugain » pour en apprendre plus sur ces maladies du sang, et sur l’importance des soins de support pour mieux guérir, auprès de professeurs, docteurs, soignants, patients, proches de patients et intervenants.
     

    ---------------

    Plus d’informations sur les dons de vie sur :