#Changer de regard

Temps de lecture estimé : 5m

Mobilisons-nous contre le gaspillage !

Le gaspillage est un problème mondial qui est autant une ruine écologique qu’économique. Zoom sur les multiples solutions pour vous permettre d’agir à votre niveau et rencontre avec Corentin Giraud, de NOUS anti-gaspi.

Le gaspillage : un problème grave

Dans le monde

Aujourd’hui nous n’ignorons pas que nous gaspillons énormément de ressources au quotidien, dont les ressources alimentaires. Mais savez-vous à quel point ? Quelques chiffres pour comprendre l’importance du problème mondial que le gaspillage représente. D’après l'Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) :

  • 1,3 milliard de tonnes de nourriture sont jetées ou perdues chaque année, ce qui correspond à 1/3 des aliments produits sur la planète. 
  • En Europe et en Amérique du Nord, les pertes et gaspillages alimentaires du producteur au consommateur représentent entre 95 et 115 kg (contre entre 6 et 11 kg en Afrique et en Asie).
  • Avec ce que l’Europe jette chaque année à elle seule, on pourrait nourrir 1 milliard de personnes (soit l’intégralité des personnes qui souffrent de malnutrition dans le monde). 

En France

La France a une part responsable dans le gaspillage alimentaire. En effet, chaque année ce sont 10 millions de tonnes de nourriture qui sont perdues. Cela représente 16 milliards d'euros (240 euros par Français chaque année) et 15,3 millions de tonnes d'équivalent CO2.

L'étude de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) faite en 2016, sur l'état des lieux des masses de gaspillages alimentaires et de sa gestion aux différentes étapes de la chaîne alimentaire, nous permet de nous faire une idée plus précise sur les phases de gaspillage.

  • 32 % en phase de production 
  • 21 % en phase de transformation 
  • 14 % en phase de distribution 
  • 33 % en phase de consommation

Face à ce constat, de nombreux acteurs se mobilisent et proposent des solutions pour limiter le gaspillage alimentaire. Nous avons rencontré Corentin Giraud, responsable communication digitale et relations presse chez NOUS anti-gaspi, pour vous présenter l’une d’elles.

Quelle est la solution de NOUS anti-gaspi ?

Un réseau d’épiceries anti-gaspillage

Corentin Giraud nous explique qu’il s’agit d’un « réseau d’épiceries qui luttent contre le gaspillage alimentaire ». En entrant dans l’une d’elles, vous vous retrouvez face à un grand nombre de produits issus de divers producteurs et de multiples marques. « La majeure partie des produits vont être proposés sous la marque des producteurs. On va les récupérer parce qu’ils ne correspondent pas aux critères du cahier des charges de la distribution classique. Ce sont des produits hors calibre, avec des formes un peu biscornues, des produits à date courte, des produits issus de surproductions ».

En bref, des produits jugés invendables par les producteurs, car pas aux normes, mais en réalité totalement consommables. « On a un réseau anti-gapsi qui fait que les produits arrivent chez nous et notre rôle c’est de les valoriser dans notre circuit de distribution ».

La marque NOUS anti-gaspi

Mais si vous pénétrez dans une épicerie NOUS anti-gaspi vous ne trouvez pas seulement les produits des autres, mais aussi les leurs. En effet, NOUS anti-gaspi est une marque de produits lancée en partenariat avec une trentaine de fournisseurs partenaires.

Comme nous l’explique Corentin Giraud, « l’objectif de notre marque c’est de créer sur le long terme un partenariat avec les industriels pour valoriser la marchandise qui serait perdue sans nous ».

Ainsi, comme dans le cas précédent, NOUS anti-gaspi récupère des produits dont la vente est impossible et les revend, mais cette fois sous sa propre marque, afin de les valoriser dans la durée. « Aujourd’hui on a 140 références sur les produits à marque NOUS Anti-gaspi ». Cette marque leur permet de toujours garantir des aliments de base, sans dépendre exclusivement des producteurs. « Ces produits nous permettent d’avoir une offre constante en magasin. Avant il y a avait des produits qui pouvaient manquer en magasin. Créer un lien avec des fabricants permet de garantir leur présence. Aujourd’hui on essaie d’avoir une offre permanente et toujours stable qui ne dépend plus des occasions qu’on a avec les producteurs ».

Quels sont les bénéfices ?

Des profits économiques

En achetant des produits hors-normes, vous pouvez réduire votre budget. « On est entre 20 % et 30 % d’économies, par rapport au circuit traditionnel. Ça varie en fonction de l’inflation actuelle, mais en moyenne on a un décrochage autour de 20% qu’on peut appliquer aux prix de vente. Nous avons une clientèle de plus en plus attirée par la combinaison de ces deux aspects : écologique et économique ». 

Une utilité écologique

C’est dans le nom, les actions de NOUS anti-gaspi permettent de réduire le gaspillage et ont donc une portée écologique.

Selon Corentin Giraud : « C’est bénéfique parce que ce sont des marchandises qu’on valorise et qui sans nous seraient gâchées. Il y a d’autres débouchés : des associations, de la nourriture pour animaux, mais elles peuvent tout aussi bien être simplement jetées car les coûts de transformation, de conditionnement, sont trop chers aux producteurs pour assurer une valorisation. Parfois ceux-ci préfèrent jeter la marchandise que la valoriser autrement ».

Par leur intervention, NOUS anti-gaspi permet une sauvegarde des ressources.

Comment y avoir accès ?

Qui est concerné ?

Pour y accéder, aucune condition spécifique n’est requise. Selon Corentin Giraud, « c’est un service qui est accessible à tous. Évidemment ça sert aux personnes dans le besoin et recherchent l’avantage économique, mais on a aussi une grosse clientèle qui vient chez nous parce qu’ils aiment l’aspect écologique de la démarche et s’investissent dans nos engagements qui font échos à leurs valeurs. On va avoir aussi bien des étudiants, que des retraités, que des familles, que des gens qui vont faire attention à leur pouvoir d’achat, que des personnes qui sont engagées, que ceux qui ne vont acheter que du bio et du vrac. On a vraiment une clientèle très large ». 

Cependant, certaines tranches d’âge se voient légèrement avantagées. Ainsi, si vous êtes étudiant, sachez qu’il existe une offre dont vous pouvez bénéficier sous condition de la présentation de votre carte étudiante. « Depuis peu, on propose tous les 7 premiers jours du mois une offre qui permet aux étudiants d’avoir 10 % de remise sur tout notre réseau ».

Où les trouver ?

Nos épiceries sont ouvertes à tous comme dans n'importe quels magasins. Nous avons 27 épiceries à travers la France, de Bordeaux à Lille en passant par Quimper, c’est-à-dire tout le grand Ouest de la France. ”

Corentin Giraud

Si vous n’avez pas d’épicerie à côté de chez vous ou que vous ne pouvez pas vous y rendre, sachez que NOUS anti-gaspi a récemment lancé un commerce en ligne. « Nous proposons un service de clic and collect dans 4 magasins du côté de Rennes. Le système de livraison à domicile est déjà opérationnel partout en France pour les produits secs. Pour tout ce qui est produits frais, l’offre de livraison à domicile devrait être disponible dans les prochaines semaines ».

Quelles sont les autres solutions ?

Too good To Go

Saviez-vous combien de produits toujours consommables sont jetés par jour en France par les commerçants ? Plus de 100 000.

Pour éviter cet immense gaspillage, vous pouvez opter pour la solution Too Good To Go. Pour cela, il vous suffit de télécharger l’application, créer un compte et réserver les paniers Surprises de votre choix dans les commerces qui vous attirent, soit en raison du type d’aliments vendus (onglet “découvrir”) soit pour leur proximité (onglet "parcourir"). Lorsque votre panier est réservé, un bandeau vert s'affiche et vous indique à quelle heure le commerçant pourra vous recevoir pour vous remettre votre panier Surprise. Une fois sur place, vous pourrez découvrir le contenu de votre panier.

Sachant qu’un panier Too Good To Go coûte 4 € en moyenne sur l’application pour une valeur de 12 € de nourriture, en sauvant un panier par semaine vous pouvez économiser 416€ par an et éviter le gaspillage de 130 kg de CO2 !

Vous aurez ainsi accès à une multitude d’aliments à prix très réduits et vous aurez aidé la planète.

L’utilisateur le plus actif sur Too Good to Go en 2021 a sauvé 1 255 paniers, et a pu économiser 10 040€ et 3,13 tonnes de CO2, soit 3 vols allers-retours Paris-New York. 

Envie de sauver des fruits et des légumes du gaspillage ? Vous pouvez profiter de ventes de légumes et fruits « moches », mais tout aussi délicieux que ceux qui sont normés, grâce à Bene Bono ou Moi Moche et Bon.

Frigo Magic 

La phase de consommation est celle qui génère le plus de gaspillage. Chacun d'entre nous jette chaque année 7 kg d’aliments non consommés et encore emballés. L'autre partie des aliments jetés concerne pour 1/4 de restes de repas, 1/4 de fruits et légumes non consommés, 1/5 de produits partiellement consommés, 14% de pain et 5% de boissons.

Et si, au lieu de jeter les aliments, on les associait pour faire quelque chose de nouveau ? Pas d’idées ? En téléchargeant l’application Frigo Magic vous aurez accès à 4 800 recettes de dernière minute à faire à partir des produits que vous avez déjà dans votre réfrigérateur. En utilisant cette application au quotidien, vous pourrez cuisiner simplement et sainement en moins de 30 minutes, dire adieu au gaspillage alimentaire et préserver votre budget !

Vous découvrez régulièrement des aliments périmés que vous aviez oubliés ? L’application À Consommer vous offre un suivi de vos aliments, de l'achat des produits, au stockage et à la consommation.

HopHopFood

Une autre manière de ne pas jeter le contenu de son frigo quand on sait qu’on ne pourra pas le manger ? HopHopFood est une association sans but lucratif qui favorise les dons alimentaires des particuliers comme des commerçants, avec l’objectif de promouvoir l'anti-gaspi solidaire. Pour cela, il vous suffit de télécharger l’application et de créer votre compte. Vous pourrez ensuite :

Donner

  1. Sélectionnez la catégorie de produits alimentaires que vous comptez donner 
  2. Décrivez ce que vous voulez donner
  3. Précisez la date de péremption 
  4. Mettez une photo du produit

Attention, pas de produit entamé ou dont la date de péremption est dépassée !

Collecter :

  1. Prenez connaissance des produits proposés (classement du plus proche au plus loin)
  2. Sélectionnez ceux qui vous intéressent et ils seront automatiquement ajoutés à votre panier.
  3. Contactez l’autre HopHopFooder par l'intermédiaire du chat privé.
  4. Une fois mis d’accord, définissez un lieu où faire l’échange 
  5. Évaluez la personne avec qui vous avez été en contact en lui accordant entre 1 et 5 citrons et en lui mettant un commentaire.

L’échange peut largement dépasser le temps du don, c’est aussi l’occasion de discuter et d’être à l’écoute de l’autre. En bref, une bonne manière de lutter contre le gaspillage alimentaire et favoriser le lien social !

Vous souhaitez faire des dons de nourriture mais aussi d’objets ? Vous pouvez aller faire un tour sur Geev ! 

Envie de s’engager ?

Linkee est une association, présente en Île-de-France et à Bordeaux. Elle vient en aide aux personnes en situation de précarité en luttant contre le gaspillage alimentaire. Pour ce faire, elle récupère auprès de différents organismes les surplus et les invendus, afin de les distribuer à des personnes dans le besoin par le biais d’associations.

Vous aussi vous pouvez combattre le gaspillage en devenant bénévole !

Rédigé par : Clotilde CHEVALIER