#À vos côtés

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Qu’est-ce que l’économie sociale ?

Le capitalisme a bouleversé l’entrepreneuriat. En adoptant ce modèle économique, les entreprises privilégient le profit commercial, souvent au détriment de l’intérêt des communautés de personnes. L’économie sociale est un concept qui vient contrebalancer cette tendance, en cherchant à améliorer les conditions de tous les citoyens.
Découvrez comment AÉSIO mutuelle participe à ce concept enrichissant !
Poignée de mains, enseigne en néon blanc

© photo Charles Deluvio, on Unsplash

Les principes de l’économie solidaire

L’économie sociale et solidaire rassemble tous les acteurs qui partagent ces valeurs :

  • la solidarité,
  • l’équité,
  • l’utilité sociale.

Dans la pratique, ces structures ont pour projet d’agir au profit des communautés. Leurs initiatives touchent plusieurs domaines, entre autres la création d’emploi, la réinsertion des jeunes ou encore la protection de l’environnement.

Depuis 2014, la notion d’ "économie sociale" est reconnue par la loi. Elle est considérée comme « un mode d’entreprendre », selon la loi n° 2014-856. 

Afin de discerner les structures de l’ESS, la législation en vigueur a établi quelques critères fondamentaux :

  • un objectif non lucratif : dans l’exercice de son activité, la structure doit viser un autre objectif que celui de la simple accumulation des bénéfices.
  • la gouvernance démocratique : elle doit permettre à tous les collaborateurs de participer à la prise de décision.
  • la mise en place d’un fonds de développement.

L’ESS n’est pas un simple modèle économique. C’est un concept qui régit le mode de gestion d’une structure.

Quels sont les principaux acteurs de l’économie sociale et solidaire ?

L’économie sociale est compatible avec tous les statuts juridiques. De ce fait, nous pouvons catégoriser plusieurs entreprises de l’ESS :

  • les associations : ces structures sont considérées comme des « personnes morales » lorsqu’elles déclarent leur activité auprès de la Préfecture. Par conséquent, elles peuvent recruter des employés, ouvrir un compte bancaire et percevoir des cotisations.
  • les coopératives : elles rassemblent plusieurs individus qui exercent une même activité (commerce, agriculture…).
  • les fondations : à l’exemple de la Fondation AÉSIO, elles regroupent les personnes qui réalisent des actions d’intérêt général. Leur structure est celle d’une personne morale de droit privé - à but non lucratif - créée par un ou plusieurs donateurs.
  • les mutuelles : elles prônent la "solidarité professionnelle" dans l’exercice de leur activité. Concrètement, elles permettent aux citoyens de se prémunir d’une multitude de risques. Chez AÉSIO, nous proposons par exemple toute une variété d’offres telles que l’assurance de personne, l’assurance de biens, l’épargne et la retraite.
  • les entreprises sociales : elles proviennent d’une grande variété de secteurs. On peut par exemple citer le tourisme responsable, l’agriculture durable, la production éco-responsable…
Femme en fauteuil roulant, couloir d'entreprise

Entreprises sociales : de quoi parle-t-on ?

L’économie sociale et solidaire (ESS) regroupe de multiples structures : association, coopérative, mutuelle, société commerciale… et entreprise sociale. Cette dernière est une appellation officielle qui la différencie des autres organisations de l’ESS et des entreprises traditionnelles. Les experts AÉSIO vous expliquent tout sur cette forme d'entrepreneuriat.

Découvrir sur Entreprises sociales : de quoi parle-t-on ?

Quels sont les impacts de l’ESS ?

En France, l’économie sociale et solidaire a renforcé la cohésion sociale. Ce concept a aussi permis d’améliorer la croissance économique du pays.

Carte France 220.000 structures certifiées ESS sur tout le territoire hexagonal

10% des emplois en France, sont issus de l'ESS

Nombre de ces structures, certifiées ESS, favorisent l’accès à l’emploi. En effet, des millions de salariés, tous secteurs d’activités confondus, ont été recrutés grâce à l’économie solidaire. Cette réinsertion des personnes en situation de chômage a été possible grâce aux séances de formation qui ont été initiées par les associations.

L’ESS appliquée à la santé : le Fonds d’Action sociale d’AÉSIO  mutuelle

L’économie sociale a également favorisé l’accès aux soins des personnes, quelles que soient leurs ressources financières.

Basée sur ces principes de l’économie collaborative, la couverture sociale proposée par une mutuelle comme AÉSIO permet aux foyers avec des revenus modestes, de profiter d’une consultation médicale à distance, de séances de prévention, d’assistance…
Et en cas de besoin, notre Fonds d’action sociale vient en aide à nos adhérents qui ont des difficultés ponctuelles pour régler leurs cotisations, ou pour payer leurs soins de suite (perruques pour un cancer, accompagnements bien-être, etc.).

Comment faire appel à l'action sociale d'AÉSIO mutuelle ?

 

L’ESS : un vrai mode de différenciation pour les entreprises

L’économie sociale est devenue un mode de vie à part entière. Elle a permis aux citoyens de se mobiliser et de privilégier l’entraide au quotidien.

Pour les entreprises, ce label est une valeur sûre pour se différencier des autres acteurs sur le marché. Outre cela, il permet de prétendre à une exonération fiscale et d’accéder à l’épargne salariale solidaire.

----------------

Désormais, l’économie sociale n’a plus de secret pour vous.

Si vous êtes une entreprise et que vous souhaitez obtenir l’agrément ESUS (entreprise solidaire d’utilité sociale), il est tout à fait envisageable de changer de statut à tout moment. Si vous êtes un particulier, vous pouvez intégrer des structures de l’ESS et devenir bénévole.