#À vos côtés

Temps de lecture estimé : 5 MINUTES

Quel est le rapport entre l'ISR et l'économie sociale et solidaire ?

Agir et investir par et pour la solidarité : telle est la vision d’un Investissement socialement responsable, ou ISR. Avec l’ESS, l’ISR assure une alternative de placements pour générer des intérêts, tout en supportant l’économie et en défendant des causes sociales.
Pour cela, AÉSIO mutuelle vous explique les enjeux d’un ISR, pour saisir les rapports qu’il entretient avec l’économie collaborative afin d’avoir un réel impact social.
groupe de personnes qui regardent un téléphone

© photo by Ivan Samkov, Pexels

Qu’est-ce que l’investissement socialement responsable ou ISR ?

L’investissement socialement responsable ou ISR consiste à suivre une démarche ayant pour objectif d’investir dans des projets de développement social et durable.

Au moment de choisir l’investissement, vous prenez donc en considération différents paramètres autres que financiers, tels que :

  • la bonne gouvernance au sein d’une entreprise.
  • la protection de l’environnement.
  • etc.

Autrement dit, grâce à l’ISR, vous contribuez à la mise en place d’une économie sociale et solidaire, à travers votre investissement responsable.

Grâce aux fonds ISR, vous contribuez au développement durable de différentes manières. Vos placements seront injectés dans des entreprises et des projets gérés de manière responsable. Votre financement améliorera considérablement leur performance, et vous permettra aussi de bénéficier d’intérêts.

L’ISR est donc un investissement responsable au bénéfice d’un développement social durable, et permettant d’en tirer un profit.

Qu’est-ce que l’économie sociale et solidaire ou ESS ?

L’Économie sociale et solidaire ou ESS fait référence à un groupement d’entités organisées sous forme d’associations, de coopératives, de fondations ou de mutuelles. Son fonctionnement interne et ses activités s’appuient sur un principe d’utilité sociale et de solidarité.

Les entreprises solidaires adoptent un mode de gestion participatif et démocratique. Les bénéfices réalisés par les investissements responsables sont donc bien encadrés. À ce titre, les résultats sont réinvestis. Le profit individuel est interdit !

Par ailleurs, les ressources financières sont partiellement publiques. L’ESS est par conséquent un secteur spécifique, dont l’objectif est d’avoir un impact social fort. Par exemple, les investissements sont utilisés pour faciliter la recherche d’emploi pour les personnes en difficulté.

Dans la pratique, l’ISR et l’ESS ont beaucoup en commun, hormis les profits qui sont restrictifs dans le cas d’une ESS.

ISR et ESS : solidarité et engagement

Vous désirez investir tout en contribuant significativement à l’économie collaborative ?
L’ISR est faite pour vous. Cette décision d’effectuer un placement d’épargne solidaire vous permet de participer activement aux enjeux sociaux de la société, et de devenir un acteur engagé.

Grâce à votre investissement responsable, vous aiderez à :

  • Lutter contre le chômage.
  • Faciliter l’accès au logement en faveur des personnes défavorisées.
  • Favoriser le développement de l’agriculture biologique.
  • Promouvoir l’essor des énergies renouvelables.
  • Développer l’entrepreneuriat dans les pays de l’Est et du Sud, etc.

En effectuant un ISR, votre placement aura un impact social, en fonction de l’entreprise que vous décidez d’aider grâce à votre investissement.

Sachez d’ailleurs que l’ISR est un mode d’entreprendre éthique. À cet effet, il exclut toute forme de placement dans les secteurs comme le tabac, les jeux d’argents ou encore l’armement, etc.

D’où l’existence des critères ESG (pour Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance).
Ces critères sont les 3 fondements de l’analyse extra financière permettant de disséquer le fonctionnement et la gestion du projet. Grâce aux critères ESG, il est possible de savoir si une entité a adopté une gestion socialement responsable.

Tour de bureaux, fenêtres illuminées pour former un cœur - Berlin

Glossaire de la finance durable (Autorité des marchés financiers)

  • le critère Environnemental

Comme son nom l’indique, le critère environnemental considère tous les paramètres relatifs à l’environnement. Sont donc pris en compte :

- La réduction des émissions de gaz à effet de serre ;
- La gestion des déchets ;
- La prévention des risques écologiques...

  • le critère Social

Ce critère ESG vise le bien-être du capital humain. Il fait également référence au respect du droit des employés, à la prévention des accidents et au dialogue social.

  • le critère de Gouvernance

Le critère de gouvernance vérifie les points suivants :

- La structure de gestion de l’entité ;
- La présence d’une cellule de vérification des comptes ;
- L’indépendance du conseil d’administration.

Comment devenir un investisseur responsable ?

Vous l’avez compris : l’ISR nous permet de rester solidaires en toute circonstance. Il permet également d’investir en toute sécurité tout en faisant du bien à la société dans laquelle nous vivons.

Avec l’ISR, le mot « solidarité » prend tout son sens. Vous pouvez à cet effet choisir la catégorie d’investissements où placer votre argent, par exemple : les emprunts d’État ; les actions d’entreprises ; les actions boursières, etc.

Souscrivez dès maintenant à un fonds ISR pour faire la différence.
Pour cela, consultez votre gestionnaire AÉSIO pour découvrir tous les produits financiers que vous pourrez financer avec votre contribution financière :

  • Le compte titre ordinaire.
  • L’épargne salariale.
  • Le plan d’épargne d’entreprise.
  • L’assurance vie.
  • Le plan d’épargne retraite, etc.