#Changer de regard

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Et si l’ESS était une solution pour "le monde de demain" ?

La pandémie de Covid-19 a permis une prise de conscience sur les alternatives au monde actuel.
Les experts AÉSIO vous expliquent comment l’économie sociale et solidaire (ESS) peut être, avec ses nouveaux modèles économiques durables, une réponse aux grands enjeux du "monde de demain".
2 mains jointes, grafiti coloré sur un mur

© photo Tim Mossholder on Unsplash

Immeuble et arbre 83% des personnes interrogées* pensent que les entrepreneurs sociaux ont un rôle à jouer dans la construction de l’économie post-crise sanitaire

Par ailleurs, ce Baromètre de l’entrepreneuriat social  [*chiffres Transition Europe - édition 2020] montre que l’ESS permet de réduire le chômage, de faire reculer la pauvreté et d'accélérer la transition écologique.

Vers une économie raisonnée : la croissance à impact

Les 3 grands piliers de l’économie sociale et solidaire – la finalité sociale ou environnementale, la gouvernance démocratique et participative, et l’encadrement de la lucrativité – favorisent l’émergence de nombreux modèles économiques alternatifs. On peut même parler de cercle vertueux.

2 exemples illustrent bien les transitions possibles :

  • le développement d’activité autour des besoins matériels primaires permet à davantage de personnes de bénéficier d’aides et de services sociaux ou environnementaux, auquel ils n’ont pas accès en temps normal ;
  • la réussite de projets ESS permet de créer la confiance avec les investisseurs, qui peuvent davantage s'intéresser à des projets à impact.

Comment et pourquoi favoriser les investissements à impact social ?

Un développement économique sobre et positif

Une nouvelle mentalité se fait jour. Les objectifs de croissance infinie font face à une forte recherche de sens et d’utilité. Les bénéfices réinvestis pérennisent l’entreprise sociale et ne constituent en rien une fin en soi. C’est un moyen obligé pour assurer un développement sobre. La recherche d’impact positif sociétal et écologique restant la priorité, l’ESS prouve qu’elle sait réconcilier la croissance, l’innovation, le progrès et l’éthique.

La force de l’économie solidaire est de permettre à des acteurs de secteurs et de nature variés d’agir, sans que le format de l’entreprise commerciale soit la seule option. D’ailleurs, cette approche n’est pas nouvelle : le modèle associatif ou le modèle mutualiste qui régit AÉSIO, existe depuis plus d’un siècle.

----------------

Comment réduire le bilan carbone d'AÉSIO ?

En repensant certaines de nos façons de faire pour les adapter à l’urgence climatique.

Cet engagement pris par AÉSIO [vidéo] est le fruit de travaux de co-construction, pilotés par la Direction de l’Engagement Sociétal et impliquant une cinquantaine de collaborateurs de toutes les directions.

Le plan d’action défini va désormais être déployé progressivement : déplacements, consommation d’énergie, achats, sobriété numérique… afin que chaque collaborateur devienne acteur et contribue ainsi à la réduction de l’empreinte environnementale d'AÉSIO mutuelle !

Aujourd’hui AÉSIO émet environ 47.000 tonnes de CO² par an.

L’objectif est de réduire ces émissions de 15% à horizon 2025 !

Pourquoi ? Parce que nous ne pouvons pas être en bonne santé sur une planète malade : AÉSIO mutuelle se doit de contribuer à son échelle à la lutte contre le réchauffement climatique.

La santé et l’environnement sont intimement liés, c’est pour cela qu’AÉSIO intègre ce volet environnemental fort à sa politique RSE.

Comprendre la trajectoire carbone d'Aésio mutuelle - 2020-2025 451.2 Ko - PDF

----------------

Pour une accélération des actions sur le climat

Chez les jeunes, le climat s’impose comme la première des préoccupations à l’échelle mondiale.
Néanmoins, ils ne font pas confiance aux pouvoirs publics ni dans l’État, pour agir, bien que la COP 26 ait occupé une place majeure dans l’agenda international entre le 1er et le 12 novembre 2021. Ils s’en remettent aux initiatives citoyennes, portées par des collectifs et des associations.

Leurs actions de terrain illustrent l’engagement historique de l’ESS en faveur de l’environnement.

Les innovations sont au cœur de la démarche :

  • l’agriculture : développer une filière agricole de proximité autour de produits locaux, biologiques et solidaires ;
  • la transition énergétique : permettre localement le compostage des déchets verts ;
  • la sensibilisation écologique : créer des modes de déplacements alternatifs et rationaliser le temps de trajets des salariés  ;
  • l’économie circulaire : favoriser le réemploi des biens mobiliers et immobiliers pour éviter d’épuiser les ressources naturelles ;
  • la protection de l’environnement et de la biodiversité : rapprocher les citoyens des fleuves et rivières, par des activités fluviales solidaires et écologiques.

Stimuler des solutions durables

La transition écologique ne reste pas l'affaire de quelques acteurs engagés. Toutes les entreprises sociales et solidaires, même quand leur activité n’a aucun rapport avec l'écologie, veillent à réduire leur empreinte carbone et à avoir un impact environnemental le plus faible possible sur la planète.

L’engagement citoyen est la clé de la réussite des initiatives vertes qui peuvent être lancées.
Par exemple, AÉSIO a participé à la course solidaire « Challenge 100 000 arbres pour demain ». Ce rendez-vous sportif permet de financer le reboisement du Nord–Pas-de-Calais, de préserver les écosystèmes forestiers et de stimuler la biodiversité.
 

Pour plus de cohésion sociale dans les territoires

Le monde de demain passe par un engagement au service de l’intérêt et du bien commun pour renforcer la cohésion sociale.

À ce titre, les acteurs de l’économie sociale et solidaire mènent des actions de terrain concrètes :

  • lutte contre les inégalités
  • accompagnement à l’insertion ou la réinsertion sociale
  • services aux personnes isolées ou fragiles.

L’épicerie sociale et solidaire : le commerce de proximité au service de l’aide alimentaire et de l’insertion

L’épicerie sociale et solidaire vient en aide aux plus démunis grâce à l'élan de générosité de la grande distribution et le bénévolat. Elle illustre parfaitement l’apport d’un acteur ESS en proximité.
Les experts d’Aésio vous détaillent cette action de solidarité exemplaire.

En savoir plus sur L’épicerie sociale et solidaire : le commerce de proximité au service de l’aide alimentaire et de l’insertion

Quel impact social ?

L’entreprise sociale et solidaires prépare le monde de demain car ses solutions créées et déployées ont effectivement un impact social positif :

  • mode de fonctionnement favorisant la création d’emploi ;
  • réponses à des besoins peu, ou pas, couverts par les politiques publiques ;
  • services dans des zones éloignées ou mal desservies par les équipements publics et collectifs ;
  • espaces d’échanges, tiers lieux et réseaux de solidarité sur le territoire

Dit autrement : l’ESS impulse une chaîne de valeur qui aboutit à un écosystème qui la transcende. D'autres acteurs et d’autres projets peuvent venir se greffer en amont, en parallèle ou en aval.

Par ces interactions intensifiées entre acteurs locaux, l’ESS contribue ainsi à dynamiser les régions fragilisées par les crises économiques.

Comme tout le monde est impacté – entrepreneur social, bénéficiaires, bénévoles, salariés, entreprise, collectivités… – directement ou indirectement, le champ des possibles s’ouvre et redonne espoir sur le monde demain qui se construit.
Car ce dernier se fera avec les zones rurales, les quartiers sensibles et les bassins en reconversion, évitant tour à tour la progression de la pauvreté et le dépeuplement de ces territoires.

Les défis pour demain

À ce jour, au regard des enjeux sociétaux, environnementaux et économiques, les entreprises sociales et solidaires offrent des perspectives nouvelles et optimistes. Cependant, encore faut-il que ces structures parviennent à changer d’échelle !

À travers l’apparition progressive d’incubateurs et d’accélérateurs dédiés à l’ESS couplée à la mise en place de politiques incitatives, ces acteurs engagés ont toutes les clés en main pour poursuivre leur développement en préservant les territoires et la planète.