#Coulisses Aésio

Temps de lecture estimé : 5 minutes

ESS France, pour un développement économique pluriel

L’économie classique cherche à être plus humaine et plus écoresponsable. Mais il lui reste le défi de la dimension humaine pour atteindre la véritable égalité des chances pour tous ! C’est dans le cadre de cette politique d’équité qu’intervient l’ESS, avec la participation active de nombreux acteurs, du simple citoyen aux entreprises.

Enseignement, réinsertion sociale, ou encore transport : ce sont autant de thématiques que le mode d’entreprendre de l’ESS peut améliorer, pour le bien de tous. Et c’est ce à quoi AÉSIO mutuelle s’emploie.

Les fondements d’une économie solidaire durable

L’économie sociale et solidaire vise à mettre sur pied un modèle économique et juridique où durabilité, proximité et participation sont les clés de sa réussite.

  • Durabilité : pour que chaque projet et chaque financement aient un impact sur le long terme. Qu’ils profitent aux générations futures et qu’ils s'appuient sur des valeurs pérennes comme la solidarité.
  • Proximité : les projets d’économie sociale et solidaire nécessitent l’implication des acteurs où ces projets sont implantés localement. Ainsi, les retombées de la structure profitent directement aux habitants de la zone, pour ensuite rayonner dans les environs.
  • Participation : inciter les citoyens à contribuer de manière directe ou indirecte à l’ESSisation de l’économie est l’une des valeurs défendues par les mutuelles comme Aésio.

La santé est sans doute la meilleure illustration de ces 3 piliers de l’ESS : en témoigne la résilience des acteurs de ce secteur d’activité, en particulier durant la crise sanitaire.

Notre ambition est d’ailleurs d'encourager d’ailleurs l’innovation dans tous les secteurs, avec la contribution active des pouvoirs publics. L’objectif ? Favoriser le social dans tous les domaines (santé, innovation, environnement, etc.) et donner une dimension plurielle à l’ensemble créé.

L’ESSisation : la révolution est en marche

Réinventer l’économie pour la rendre plus soucieuse de l’Homme et de l’environnement : tel est le défi que se fixe de chaque acteur engagé dans cette vision de l’avenir.

Pour donner le bon exemple, AÉSIO mutuelle s’est déjà investie dans de nombreux projets portés par des entreprises au service de l’économie collaborative, avec un impact social concret. Et ce, dans différents secteurs d’activités, suivant la loi sur l’ESS :

—  Railcoop : le transport revisité

Au centre d’un pays industrialisé, certaines régions rurales restent pourtant coupées du monde. C’est pour remettre le transport de biens et de personnes sur les rails que Railcoop revisite le transport ferroviaire.

Conscient que de nombreux endroits sont rarement desservis par les compagnies classiques, Railcoop propose des dessertes dans ces zones désertes.

Coopérative pionnière dans le secteur du transport ferroviaire, Railcoop saisit cette opportunité pour également impliquer les parties prenantes dans ce projet. Entreprises locales, fondations, collectivités, associations, citoyens : tout le monde y met du sien. Chacun assure le titre de sociétaire, puis membre copropriétaire, pour revisiter le concept du désenclavement.

—  Emmaüs : un site pour apprendre le métier de l’e-commerce

Alors que la pandémie nous contraint à rester à la maison, le label Emmaüs y voit une opportunité pour rentabiliser le temps que l’on y passe.

Au départ, le label Emmaüs avait pour mission la commercialisation d’objets provenant du commerce équitable ou du réemploi.
Voyant la hausse de la perte d’emploi, le label a cherché un moyen simple et sûr de faciliter la réinsertion professionnelle, en proposant une plateforme de formation.

Déjà 400 personnes ont été formées dans la gestion de magasin en ligne. En 2020, le site a créé le "label École", et a enregistré une liste de 110 apprenants.

logo, inscription label Emmaüs, rose noir

—  Acta Visa : du patrimoine à la cohésion sociale

Il peut paraître curieux de faire le lien entre restauration du patrimoine historique et renforcement du lien social par la lutte contre l’exclusion. Pourtant, c’est bel et bien ce qui caractérise la politique d’Acta Vista et de ses réalisations en matière d’ESS.

Depuis 20 ans, Acta Vista propose à des salariés en insertion de bénéficier de formations. Le tout, avec des qualifications et des titres à la clé répondant parfaitement au profil exigé par la loi sur l’ESS.
Ayant déjà opéré sur plusieurs sites emblématiques, Acta Vista emploie des personnes qui ne rentrent pas dans le moule de l’économie classique. Mais dans le monde de l’ESS, l’exclusion est exclue. C’est pourquoi Acta Visa représente l’organisation d’intérêt général et social par excellence.

—  Enercoop : pour une planète verte

En France, l’énergie que nous consommons aujourd’hui est majoritairement issue du nucléaire. Mais avec des projets verts ambitieux comme Enercoop, chacun d’entre nous à l’occasion de participer – en contribuant à son financement – à un changement progressif, mais radical, au bénéfice de l’environnement !

Recherche du profit au détriment du financement des services publics, délocalisation des productions, destruction de la biodiversité… La crise actuelle souligne les errements du système économique dominant (...) c’est pourquoi les entreprises de l’ESS doivent s’inscrire dans une dimension politique, avec une vision et un projet de transformation de la société et de l’économie. ”

Fanélie CARREY-CONTE Secrétaire générale et Directrice Coopération d’Enercoop

Photovoltaïque, biomasse, éolienne, hydraulique... faites le choix d’une énergie plus saine avec l’équipe d’Enercoop, qui propose une électricité "renouvelable". Grâce à un réseau de 11 coopératives, Enercoop fait la promotion des énergies renouvelables en donnant le choix aux citoyens de faciliter leur transition écologique énergétique.

En somme, une véritable illustration de l’ESS en France  !


À lire sur le sujet