#Changer de regard

Temps de lecture estimé : 4 MINUTES

Body positive : aimez-vous tel que vous êtes

Au même titre que notre personnalité, notre corps est unique. Pourtant la relation que nous entretenons avec lui est souvent complexe face aux injonctions de la société et autres pressions personnelles. Mais il est possible de lâcher du lest en cultivant le "body positive", une forme bienveillante d’acceptation de son corps.
Femme souriante, ronde, avec lunettes de soleil et béret rouge

Rares sont ceux qui sont – entièrement – satisfaits de leurs physiques.

Le lien avec notre enveloppe corporelle relève d’une histoire ancienne qui puise ses sources dès l’enfance, dans le regard de ses proches. Comment dépasser ses petits et grands complexes ? Existe-t-il une méthode pour aimer son corps et faire fi des critiques ?

Selon une enquête IFOP, nous sommes assez durs avec nous-mêmes, en notant notre corps.

6,4 /10 c'est la note que les femmes accordent à leur corps, en moyenne*

6,9 /10 est la note que les hommes s'attribuent, en moyenne*

Place au "body positive" ou "body acceptance", une attitude d’indulgence qui amène à aimer et montrer son corps tel qu’il est.

Le corps, un ami qui nous veut du bien

Et si repartir explorer notre corps était une voie de réconciliation ? Entre 6 mois et un an, l’enfant prend conscience de sa réalité. Les pieds dans la bouche, les mains qui frappent les surfaces sont autant de signes de découverte de son corps et des effets qui peuvent le parcourir.
Nous abandonnons cette perception au fil des âges pour la soumettre davantage au regard des autres.

Prendre le temps d’observer des parties de son corps que l’on apprécie en les considérant comme faisant partie d’un tout, permet d’apaiser les tensions. Comme une retrouvaille entre deux amis qui se veulent du bien, ce rituel doit reposer sur l’acceptation du meilleur de l’autre. À faire régulièrement face à sa glace !
 

Entre la réalité et les fantasmes

Les diktats physiques et les performances imposées par la société déforment l’image de soi.

Bourrelets par ici, vergetures par-là, nos reliefs se heurtent à des normes et des idéaux souvent impossibles à atteindre. Abandonner son perfectionnisme, ouvrir son état d’esprit sont des étapes indispensables pour relâcher la pression et prendre du recul.

Plusieurs influenceuses rappellent la réalité : en 2020, le "Français moyen" mesure près d’1,77 mètre et pèse environ 79 kg tandis que la "Française moyenne", elle, a une taille d’1,64 mètre pour un poids de 64 kg [enquête Obepi-Roche 2020].

3 femmes dessinées en traits épais, très colorés, avec gros seins - Marilou FAURE

© illustration de Marilou Faure pour AÉSIO mutuelle

Une belle énergie plutôt qu’une fausse perfection

Les premières impressions de l’autre sont influencées à 55% par le langage du corps et à 38% par le ton, le timbre et l’intonation de la voix ¹.
Cultiver l’estime positive de son physique devient alors un langage à part entière. Tout comme l’on prend soin des êtres et des objets à qui l’on tient, il est salutaire de respecter son propre corps en lui évitant une discipline trop sévère.

L’objectif ? Se connecter à lui à travers de multiples attentions. Hydratation, détente, alimentation saine, massage et autres cadeaux bien-être participent à l’émanation d’une belle énergie. Des marques comme Dove ou Lonely Lingerie l’ont bien compris, en valorisant dans leurs campagnes publicitaires, la diversité des corps et les personnalités qui les animent.

¹ Albert de Méharabian, professeur de psychologie à l’Université de LA


Il nous appartient d’accepter le seul corps que l’on a, comme il est, et non comme on souhaiterait qu’il soit, pour mieux le chérir et s’aimer.

----------------------
 

Des influenceuses prônent le body positive sur Instagram

Leurs succès ? Revendiquer leurs imperfections comme des signes de beauté, en toute liberté.

Véritables sources d’inspiration et d' "empowerment', certaines influenceuses loin du "body shaming" (le courant opposé, malsain et agressif, qui consiste à s'en prendre à des particularités physiques pour se moquer des gens) cassent l’image d’une beauté parfaite, parfois fake, en donnant à voir une beauté sans norme, sans filtre, loin des codes qui envahissent médias et réseaux sociaux.

Elles revendiquent leurs différences, partagent leur cheminement et invitent à nous aimer tels et telles que nous sommes. Plutôt que de nous comparer sans cesse, souvent à de fausses représentations, acceptons notre corps et concentrons-nous sur l’essentiel : notre bien-être.

Envie de passer du côté du body positive ?

Quelques influenceuses vous ouvrent la voie :

  • Danae Mercer – 2,4 millions d’abonné.es : cette journaliste donne à voir 2 clichés : l’un réel, l’autre sublimé par l’angle, la lumière…
  • Douze février – 609K d’abonné.es : cette femme partage son expérience, comment elle a à nouveau accepté son corps, après avoir été grièvement brûlée.
  • MyBetterself – 500K d’abonné.es : Louise nous aide à reprendre le pouvoir sur notre vie et notre image.
  • Gabifresh – 873K d’abonné.es : cette blogueuse mode grande taille, valorise son corps et présente d’autres mannequins curvy.
  • TheGingerchloé – 204K d’abonné.es : cette blogueuse se joue des standards de la beauté et prône la confiance en soi.
  • Taniamakeuplus – 107K d’abonnés : Tania parle de mode et de maquillage avec humour et en jouant sur la confiance en soi, même quand on est "grande taille".