#À vos côtés

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Utiliser efficacement les antibiotiques

Nous avons tous dû, à un moment ou à un autre de notre vie, prendre des antibiotiques pour soigner une maladie. Ils font partie de notre quotidien, mais apparaissent encore trop souvent comme une solution facile et évidente…
Alors quel est le rôle précis des antibiotiques ? Dans quels cas sont-ils prescrits ? Et comment bien les utiliser ?

Un antibiotique, c’est quoi concrètement ? 

Un médicament qui empêche la prolifération de bactéries 

Les antibiotiques sont des substances chimiques, naturelles ou synthétiques, qui ont une action spécifique sur les bactéries. Ils agissent sur elles afin d’empêcher leur développement et prolifération (antibiotiques bactériostatiques) ou bien possèdent la propriété de les tuer (antibiotiques bactéricides).

Une action très ciblée 

Les bactéries comme seule cible

Les antibiotiques sont classifiés en deux catégories : les antibiotiques dits à large spectre, qui éliminent une grande variété de bactéries et les antibiotiques à spectre étroit, qui détruisent un groupe ou un type spécifique de bactéries. 
Dans tous les cas, les bactéries sont leur unique cible. Ils sont totalement inefficaces contre les champignons et les virus (grippe, rhume, rhinopharyngite, bronchite aiguë, angine …) et n’agissent ainsi pas sur les symptômes comme ceux de la fièvre, de la toux, des maux de tête, des troubles digestifs, des courbatures…

Ainsi, si vous êtes atteint d’une infection virale, les antibiotiques sont totalement inadaptés. Seul votre médecin traitant peut déterminer la nature de votre pathologie, aussi votre premier réflexe doit être de le consulter. En attendant votre rendez-vous médical, pour soulager vos symptômes, demandez conseil à votre pharmacien. Des médicaments existent pour vous soulager, notamment le paracétamol pour la fièvre et les courbatures. Dans la grande majorité des cas, le corps guérit naturellement en 1 à 2 semaines.

Une efficacité contre les maladies d’origine bactérienne 

Les antibiotiques sont efficaces uniquement contre les maladies d’origine bactérienne :

  • La cystite
  • L’angine et otite d’origine bactérienne 
  • La méningite bactérienne
  • La pneumonie
  • La tuberculose
  • La maladie de Lyme

Comment bien prendre ses antibiotiques ?

Pour garantir l’efficacité d’un antibiotique, vous devez respecter quelques règles de base. 

Comment le prendre ?

S’il s’agit d’une gélule ou d’un comprimé, ces derniers ne doivent pas être broyés, mais au contraire être avalés en entier avec un peu d’eau pour faciliter le transfert. Évitez les boissons sucrées, le lait ou l’alcool qui pourraient neutraliser l’effet de l’antibiotique ou interagir avec son absorption. Attention également à certains compléments alimentaires, dont la prise peut avoir une interaction sur l’action des médicaments.

Comment faire à l’heure du repas ?

L’heure du repas peut être un bon repère pour prendre votre antibiotique. Le meilleur moment est en général une demi-heure avant le repas ou juste avant de manger, afin de permettre à l’estomac de mieux absorber l’antibiotique. Bien sûr il y a des exceptions et certains antibiotiques doivent être pris en dehors ou pendant le repas. Il est donc très important de lire la notice ou de demander conseil à votre médecin traitant ou votre pharmacien. 

Combien de temps suivre le traitement ? 

La durée d’un traitement antibiotique doit être suffisante pour supprimer la quasi-totalité des germes responsables de l’infection dans votre corps. Par conséquent, il est primordial que vous n’arrêtiez pas votre traitement prématurément, même si votre état s’améliore, et respectiez la durée prescrite. Habituellement, le traitement d’une infection courante doit durer cinq à six jours, mais cela peut être plus. 

Bonne nouvelle : L'agence de santé publique a observé ne baisse de 17%* de la consommation des antibiotiques en France.  Cette tendance, déjà entamée depuis plusieurs années, a été accentuée par le Covid-19 (baisse de la propagation de maladies).

*Cette étude, publiée le 16 novembre, a été menée par Santé publique France à partir de données sur les remboursements effectués par la Sécurité sociale.

L’antibiorésistance : un phénomène que vous devez connaître 

L’existence de bactéries résistantes aux antibiotiques 

Saviez-vous qu’utilisés de façon répétée et massive ou incorrecte, les antibiotiques pouvaient perdre de leur efficacité ? En effet, suite à un ou plusieurs contacts prolongés, certaines bactéries peuvent développer des systèmes de défense qui leur permettent de diminuer ou d’annuler leur action. On parle alors d’antibiorésistance. Cet effet est loin d’être sans conséquence car cette résistance des bactéries aux antibiotiques pourrait devenir, avec le temps, l’une des principales causes de mortalité dans le monde. En effet, elle provoquerait chaque année en France près de 12 500 décès.

Deux mesures pour préserver l’efficacité de vos antibiotiques 

Prévenir les infections 

Quoi de mieux pour conserver l’efficacité des antibiotiques que d’en réduire notre consommation ? Et pour cela il faut prévenir les infections :

  • Lavez-vous fréquemment les mains
  • Conservez les aliments et préparez les repas dans les conditions adaptées
  • Respectez les vaccinations obligatoires et recommandées

Mieux utiliser les antibiotiques 

Apprendre à bien utiliser ses antibiotiques est essentiel pour éviter d’en consommer trop et mal. Pour cela rien de plus simple ! Il suffit de suivre les 5 commandements du bon usage des antibiotiques : 

  • La dose, la fréquence des prises et la durée de votre prescription vous respecterez 
  • Même si votre état s’améliore, votre traitement vous terminerez
  • En cas d’effets indésirables, votre médecin traitant vous consulterez
  • A la fin du traitement, toutes les boîtes entamées ou non utilisées à votre pharmacien vous rapporterez
  • Vos anciens antibiotiques vous ne réutiliserez pas. Même si vos symptômes ou ceux de vos proches sont similaires à ceux ressentis précédemment. 

Et bien sûr, sans prescription médicale pas d’antibiotiques ! Faites confiance à votre médecin car il sait quand les antibiotiques sont nécessaires et quand ils ne le sont pas. L’antibiorésistance est avant tout provoquée par une surconsommation, donc veillez à ne pas consommer des antibiotiques de manière systématique parce que c’est la solution qui vous semble la plus facile sur le moment.

En 2018 en France, il a été vendu 728 tonnes d’antibiotiques destinés à la santé humaine. Les niveaux de consommation observés sont 30 % au-dessus de la moyenne européenne... Mieux utiliser les antibiotiques et réduire leur consommation, c’est se préserver sur le long terme !

Rédigé par : Clotilde Chevalier